Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 
 
 
 
 
L’image contient peut-être : plein air
Van Gogh Museum
20 h

Vincent ressentait de la compassion pour les autres patients de l’hospice. 📝 « Ces malheureux ne faisant absolument rien (pas un livre, rien pour distraire qu’un jeu de boules et un jeu de dames) n’ont d’autre distraction journalière que de se bourrer de [nourriture] par des quantités réglées et à des heures fixes », écrit-il en 1889.
Pouvez-vous imaginer Vincent lancer une boule de pétanque ou aller à dame ?

🌻 Vincent van Gogh, Le Jardin de l’hospice (1889)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article