Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

03-02-20- LE BOURGEOIS ET L'OUVRIER SELON ENGELS
Jean Pestieau a actualisé son statut.
7 h

Le bourgeois et l'ouvrier

Voici ce qu'en disait F. Engels il y a 175 ans:
<< Le bourgeois se moque éperdument de savoir si ses ouvriers meurent de faim ou pas, pourvu que lui gagne de l'argent. Toutes les conditions de vie sont évaluées au critère du bénéfice, et tout ce qui ne procure pas d'argent est idiot, irréalisable, utopique.(...) Le rapport de l'industriel à l'ouvrier n'est pas un rapport humain, mais une relation purement économique. L'industriel est le « capital », l'ouvrier est le « travail ». Si l'ouvrier ne veut pas se laisser enfermer dans cette abstraction, s'il affirme qu'il n'est pas le « travail » mais un homme qui, il est vrai, possède entre autres la faculté de travailler, s'il s'avise de croire qu'il ne devrait pas se laisser vendre et acheter en tant que « travail », en tant que marchandise, sur le marché, l'entendement du bourgeois est alors comme frappé de stupeur. Il ne peut comprendre qu'il puisse avoir avec les ouvriers d'autres rapports que ceux de l'achat et de la vente (...)>>
Est-ce tellement changé aujourd'hui?

Note d'Yvan Balchoy

une chanson de notre Jacques Brel a dépeint ce même bourgeois avec autant de vérité !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article