Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

VICTIMES DE TIRS AERIENS EN IRAK

VICTIMES DE TIRS AERIENS EN IRAK

Vous vous rappelez l'indignation de l'opinion publique quand les américains nous ont montré le travail criminel de certains fonctionnaires, pas toujours militaires, qui au bureau, de la même façon que nos enfants jouant à la guerre; prennent leur ordinateur, font apparaître sur leur écran l'Irak ou l'Afghanistan en réel  et dirigent un drone armé en cherchant au-dessus du sol censé être celui de l'ennemi des proies a abattre. Ainsi le matin, en buvant on bon verre de vin ou de coca ou en dégustant une glace, ces SALAUDS tuent lâchement à distance sans aucun risque pour eux ni leurs amis. Il est arrivé, que confondant un mariage et un attroupement hostile, ils tuent par erreurs des dizaines de personnes innocentes.

J'y vois et je ne suis pas le seul un retour à la pire barbarie.

Nul doute bien sûr, que si les nazis avaient eu accès à te scandaleuse évolution des conflits armés, ils n'auraient pas hésité une seconde.

L'utilisation autant problématique sinon criminelle de l'arme atomique contre des populations civile n'a guère posé de problème à Truman ni à la population yanquee angoissée par les pertes militaires mais l'humanisme européen n'a pas avalisé cette assassinat massif de centaine de milliers d'innocents même si, bien sûr, la fin de la guerre était pour tous une bonne nouvelle.

Aujourd'hui, monsieur Macron,  qui n'est qu'un banquier d'affaire,  élu président sur un programme ambigu, tente, à ce qu'il dit, d'adapter le pays de Voltaire  de plus en plus séduit par le respect des droits de l'homme dans le sillage de sa révolution de 1789, à diriger la France selon la logique le droit comptable de la mondialisation, et celui du  libéralisme exacerbé d'outre Atlantique.

La destruction entamée de l'héritage social remarquable de la démocratie chrétienne, du socialisme et  du communisme en 45, le droit du travail, l'indemnisation du chomage et à présent de droit pour chacun à une pension, convenable est le nerf de la guerre de la politique de recul social d'un pouvoir qui, se disant "en marche", tend à ramener la société aux inégalités du XIX ème si§cle.

Si, il y a quelques mois, l'attitude de l'armée américaine a justement choqué les opinions publiques de ce qu'on appelle un peu vite les démocraties, le gouvernement Macron, pense qu'il peut faire fi  de l'indignation des français devant la guerre usant de  drones tueurs et décide d'en doter l'armée française.

Il s'agit à ses yeux, comme à ceux de Trump, de faire la guerre autant que possible sans risque pour ses propres troupes avec le maximum de risques pour l'ennemi, au développement plus faible ne disposant pas de ce type d'armes.

A l'extrême la guerre risque de se transformer en chasse où la cible n'est plus considéré que comme une victime potentielle avec comme seules inconnues l'heure et le lieu de l'hallali.

Je pense  que ce qui outre Atlantique, dans un pays qui n'a pas hésité à massacrer des millions d'autochtones pour les éliminer en grande partie (Je vous conseille de relire dans sa version originelle Tintin en Amérique d'Hergé), on n'en n'est pas à quelques scrupules liés à des droits de l'homme jamais vraiment acceptés ; en revanche, j'espère que l'Europe comprendra la lâcheté d'une évolution qui plaira sans doute à des ex- socialistes de salon comme Le Driant mais qui, je l'espère,  de tout mon cœur, poussera les français lors des prochaines élections à choisir une autre gouvernance respectueuses tout à fois des français et des droits de l'homme, ce qui n'est plus le cas avec le banquer Macron.

 

Yvan Balchoy

Note d'Yvan Balchoy

J'ai cherché une illustration de la guerre par drone tueurs. quelle que soit la question posée, Google ne parle guère que de l'assassinat récent d'un général Iranien.

Une recherche plus ciblée sur le mort des participants à un mariage, il y a pas mal d'années par l'armée américaine, très illustre à l'époque, ne donne plus rien.

J'aurais vous illustrer un de ces lâches tueurs en action aux USA devant un écran d'ordinateur; je n'ai pas réussi. Peut-être est-ce ma faute?  Vous pouvez sans doute faire mieux que moi.

Je pense toutefois que Google n'hésite pas à mettre en retrait des informations négatives concernant le gouvernement des USA dans le domaine militaire ? (YB)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article