Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

22-03-20- IL EST PLUS QUE REGRETTABLE DE VOIR DES JOURNALISTES FRANCAIS SUIVRE LE CRIF EN RECONNAISSANT LES FRONTIERES USURPEES PAR ISRAEL
22-03-20- IL EST PLUS QUE REGRETTABLE DE VOIR DES JOURNALISTES FRANCAIS SUIVRE LE CRIF EN RECONNAISSANT LES FRONTIERES USURPEES PAR ISRAEL

 

 

Hier sur LCI deux journalistes parlant de la colère du Président Macron à propos d'interventions policières Israéliennes dans une église chrétienne qui depuis des siècles dispose d'une immunité diplomatique qui en fait une terre française au Moyen Orient, n'ont pas hésité à citer Jérusalem-est comme faisant partie du territoire Israélien ce qui est une hérésie diplomatique.

Certes, le grand bouffon de Washington a estimé qu'il avait le droit de décider quelle serait la capitale d'Israël, en suivant une décision venant d'un des plus grands criminels de notre époque, ce Netanyahou que j'aime appeler Nétavoyou par son mépris évident des vies palestiniennes mêmes infantiles qui en font un vrai antisémite , pas le seul cependant bien sûr, de notre temps.

J'aimerais que le propriétaire de LCI qui est peut-être aussi celui d'Europe 1 rappelle à ces deux écervelées que le territoire reconnu par la France à Israël est bien celui de 1967 avant la guerre qui vit la victoire des sionistes.

Oui je reconnais l'Etat d'Israël même si j'aurais préféré qu'on crée un état juif sur le territoire des antisémites nazis qui ont massacré 6 millions de juifs, d'autant plus que nombreux étaient les Israéliens qui vivaient en Allemagne avant l'horrible génocide.

Je ne conteste pas aux juifs de désirer retourner aux pays de leurs ancètres, il y a plus de deux mille ans, oui, mais à une condition c'est de respecter d'autres habitants arabes qui depuis plus d'un millénaire, jusqu'aujourd'hui, ce qui est un bail aussi suffisant, se sont établis sur ce même sol.

Il y avait et il y a encore assez de place pour ce deux peuples à la condition de se respecter mutuellement. Ce ne fut pas le cas et la faute n'est pas seulement celle des Israéliens.

Seulement l'Occident, croyant ainsi réparer ses fautes en a commis d'autres en armant follement l'état hébreu qui en a profité pour non seulement détruire villages, cimetières et parfois populations musulmanes ou chrétienne pour épurer à leur yeux la Terre avant-hier juive aujourd’hui sanglante et violente.

En notre temps, l'état dominateur, comme disait à juste titre de Gaulle, veut annexer l'état voisin, de Palestine, qui ne lui appartient pas.

Il est temps pour chacun de reconnaître l'autre en lui permettant d'exister et de parler et prier, s'il le veut, selon ses origines.

Reconnaître mieux qu'aujourd'hui aux musulmans d’Israël d'être pleinement citoyens aussi protégés par la loi que les fils de Moïse.

En revanche, dans une Palestine, libérée dans ses frontières de 67, qui pourraient être légèrement remaniées de commun et libre accord, il est évident que des juifs acceptant l'Etat Palestinien pourraient devenir pareillement citoyens à part entières, libres de vivre à titre privé leur culture et religion mais citoyens responsables de l'Etat palestinien comme les israéliens Musulmans devraient l'être face à l'Etat hébreu

La paix et la fraternité devraient être l'avenir de la Terre Sainte et les pays qui prétendent aimer cette terre, au contraire du païen Trump et des faux évangélistes, devraient faciliter et exiger cette double reconnaissance sans laquelle il n'y aura jamais de justice au Moyen-Orient.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article