Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

22-01-20- AUJOURD'HUI MACRON VIOLE LE DROIT INTERNATIONAL EN SE RENDANT A JERUSALEM CAPITALE DE LA PALESTINE POUR COMMEMORER CERTES UN GENOCIDE HORRIBLR DE SIX MILLIONS DE JUIFS MAIS SANS RAPPELER AUX SIONISTES QU'AUTOUR DE LA VILLE SAINTE UN AUTRE GENOCIDE PERPETRE PAR DES JUIFS EST EN COURS DE REALISATION.
22-01-20- AUJOURD'HUI MACRON VIOLE LE DROIT INTERNATIONAL EN SE RENDANT A JERUSALEM CAPITALE DE LA PALESTINE POUR COMMEMORER CERTES UN GENOCIDE HORRIBLR DE SIX MILLIONS DE JUIFS MAIS SANS RAPPELER AUX SIONISTES QU'AUTOUR DE LA VILLE SAINTE UN AUTRE GENOCIDE PERPETRE PAR DES JUIFS EST EN COURS DE REALISATION.

La France connaît une crise sociale sans pareille.

Cela n'empêche pas le Président Macron de se précipiter autour des milliardaires  et autres personnalités à la mode de Davos qui n'en finissent pas de piller à leur profit exclusif notre terre.

Aujourd'hui, il commémore le génocide horrible de juifs durant la dernière guerre mondiale. En se rendant à cette occasion à Jérusalem, il mêle à un des plus grands drames anciens de l'humanité, la Shoah, qui concernait aussi les malades mentaux allemands, les tziganes toujours apatrides partout et les millions de communistes qui furent d'ailleurs les premiers dans les camps de concentration nazis.


 

Je ne veux pas masquer ici combien le génocide nazi mérite d'être mis en exergue de tous les autres par sa sauvagerie pseudo-scientifique.

Mais il y avait d'autres lieux sur la terre pour rappeler cet événement criminel que d’accourir dans une ville où se perpètre jour après jour un racisme éhonté, de plus contre des personnes sémites, un vol de territoires, des massacres touchant un pourcentage croissant de la population  locale.

La presse aux ordres nous a bien dit qu'à Jérusalem, capitale spoliée de la Palestine, Macron allait rencontrer - je n'en doute pas entre deux rangée de soldats de Tsahal et trois courbettes rapides d'arabes parqués dans leurs réserves,- non les Palestiniens mais des Palestiniens collaborateurs vite fait bien fait.

J'ai toujours la nostalgie du Président Chirac, grand au moins ce jour précis où il s'éleva à Jérusalem contre la horde des sionistes faisant tout pour éviter qu'il ne se souille les mains en se rapprochant des arabes de Jérusalem qui l'acclamaient.

N'était trop demander au Président banquier de faire un geste d'autorité face à ce nouveau nationalisme tellement fort qu'il frise le racisme.

Je ne demande qu'à me tromper ici en trouvant cette fois un Macron courageux ferme face aux sionistes pour reconnaître  aussi les droits des Palestiniens.

J'aimerais tant avoir tort et que la France, un Macron courageux, digne de la France, tournant le dos résolument aux communautaristes du CRIF,  prenne parti pour la justice qui vise tout à la fois Israël dans ses frontières de 1967 et la Palestine qui depuis cette triste date est dans même situation que mon pays entre 1940 et 1945.

Monsieur Macron, pleurons ensemble les millions de victimes juives et non juives de la Shoah et affirmons avec force qu'Israël et la Palestine ont le droit et le devoir de vivre pacifiquement côte à côte, en respectant leurs frontières internationales et en se respectant en une Jérusalem qui pourrait, devrait devenir une capitale commune dirigée par les deux peuple, symbole du refus à jamais ce ce que représentent en horreur tous les génocides de l'humanité.

 

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article