Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

05-01-20- COMPARITION IMMEDIATE EXECUTION IMMEDIATE LA BARBARIE EN MARCHE ?

 

 

COMPARITION IMMEDIATE

 

Ce matin Europe 1 nous a livré quelques détails sur le procédé judiciaire de la comparition immédiate procédé que la révolte des gilets jaunes a mis en évidence.

Tout d’abord, preuve que cette comparution immédiate correspond à une justice de classe, donc organisée par des riches lors de la Macronie - les cols blancs y échappent et son mode de processus matériel - vitres en plexiglas avec des fentes à hauteur d'homme qui rendent souvent difficile le rapport avocat prévenu au dernier moment et ne connaissant rien d'un accusé, sinon qu'il est entre autres poursuivi pour servir d'exemple et effrayer d'avance ceux qui demain voudraient l'imiter.

Bien sûr la compétition immédiate n'a pas été créee par Macron, elle existe en France de puis longtemps (flagrant délit etc..) mais sous Macron cette manipulation autoritaire de la justice a pris une ampleur sans pareille qui démontre bien le régime de fer auquel peu à peu le prince des banquiers prépare la France dont il déconstruit patiemment toutes les protections collectives pour les remplacer par une saisie la plus individuelle possible de l'individu nu face aux manoeuvres d'intimidation d'état.

Je suis toujours très étonné quand j'écoute les discours «éloquents» du Patron du Macronisme de les rapprocher de l'éloquence ampoulée des membres du clergé prêchant la bonne parole mais ne vous trompez pas, derrière le velours de mots,il y a en ce cas le poignard des actions.

Macron prône aujourd’hui un laïcisme négatif qui peu à peu considère l'homme à venir comme sans dieu, sans foi autre que celle du progrès programmé. Un exemple entre mille, cette année, le maître de l'Elysée n'a pas daigné souhaite un joyeux Noël au peuple de France. Bientôt le chrétien français en se sentira chez lui aussi étranger, allogène tandis que le sioniste du CRIF protégé par l'Etat sera de plus en plus protégé malgré ses crimes en Israël.

 

EXECUTION IMMEDIATE

Le terrorisme actuel en France et dans le monde est une perversion évidente et gravissime du religieux. Il ne concerne pas que la religion musulmane. Il va de pair avec une diminution effrayante du respect de la vie chez les terroristes surtout mais parfois aussi parmi les forces de l'ordre.

J'en ai parlé hier à propos de l'agression dans un parc de Montsouris de plusieurs promeneurs par certes un converti de fraîche date à l'Islam mais aussi un malade mental hagard au moment des faits selon les témoins.

N'oublions pas les trois pauvres victimes, personnes essentielles de ce fait divers criminel. Ils étaient sans doute heureux de se promener dans un beau parc, peut-être, ensoleillé et brusquement cet après-midi se transformait en, enfer.  Le devoir de la société était, c'est sûr, de venir à leur aide.

Je redis ici que dans la mesure au moment où il fut abattu, le prévenu présentait un risque vital pour qui que ce soit, on ne peut qu'approuver les forces de l'ordre.

Mais si, en revanche, il était insidieusement conseillé aux policiers dans des circonstances semblables de «neutraliser», c'est à dire, soyons clairs, d'abattre le forcené, puisque tel est souvent sa qualification, je ne suis plus du tout en phase face à ce que je considère comme un retour à la barbarie antique que certains peut-être considèrent comme le progrès de demain.

Ce drame n'a pas provoqué un mort et deux blessés, comme l'ont dit des médias asservis. Il y eut deux morts dont l'ajuteur de ce crime, restant cependant un humain, et deux blessés.

J'ai constaté que lors d'attaques similaires en Grande Bretagne, plus souvent qu'en France, le terroriste était pris vivant et donc présenté à la justice, ce qui me semble préférable.

Personne ne peut accuser les policiers britanniques d'avoir une moindre sens de la valeur de la vie des victimes.

 

Yvan BALCHOY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article