Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Les communistes n’ont jamais accepté le cliché:
l’extrême gauche - PTB, versus l'extrême droite - Vlaams Belang.
Et voilà un (double) interview qui semble confirmé ce liché :
extrême gauche - Peter Mertens versus extrême droite – Tom Van Grieken.
Ludo Martens, le président historique du PTB disait toujours : « il n’y qu’un seul parti de gauche : le PTB »
Le Parti du Travail versus les Partis aux services du Capital.
Dommage !

 

Oui, avec toi,  mon copain de travail d'hier , et toujours mon camarade,  je dis dommage. Un dommage qui, à mes yeux, ne ternit pas la Lutte dans laquelle nous a greffé le grand Ludo qui a conduit notre parti à des succès électoraux croissants certes mais toujours fragiles.

Le vent de Marx nous pousse toujours en avant, personnellement j'y vois un écho singulier de celui de l'HOMME DE NAZARETH si souvent défiguré par les siens dont je fais partie.

Quand je regarde le triste Kaléidoscope de la particratie en Belgique, je donne raison à mes camarades qui n'ont pas succombé à l'appétit d'un pouvoir qui ne respecte pas le cri du peuple.

Je regrette cet interview, sincère je crois mais ambigu de par la personnalité rencontrée, même si aucun mot de lâcheté ne sortit de la bouche de Peter.

Cela ne me dérange pas d'être appelé l'extrême gauche car la vérité est toujours extrême, jamais médiane ni médiocre. La vérité du PTVA/PTB n'est pas celle d'un homme, si sympa et élu soit-il, elle repose dans la collégialité d'un parti qui s'agrippe   fermement à la fois  à ses racines et  à la réalité de la lutte des classes vécue au jour le jour. 

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article