(OBS)

Le haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye, le 3 décembre 2019 à l’Assemblée nationale. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)
Le haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye, le 3 décembre 2019 à l’Assemblée nationale. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Dans sa nouvelle déclaration d’intérêts, le Haut-commissaire aux retraites ne mentionne pas moins de treize mandats, dont deux rémunérés.

Par L'Obs avec AFP

Une semaine mouvementée pour Jean-Paul Delevoye s’achève avec de nouvelles révélations à son encontre. C’est finalement 13 mandats, et non trois, qu’il a oublié de rendre publiques.

Dans une nouvelle déclaration d’intérêts, envoyée vendredi 13 décembre dans la soirée à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), le Haut-commissaire aux retraites a dressé la liste de ses activités que « le Monde » a révélée. 11 d’entre elles sont bénévoles. Les deux rémunérées ont été déjà citées dans la première déclaration, mais le Haut-commissaire a revu les montants des émoluments à la hausse.