Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

11-10-20- PEUT-ON RAPPROCHER LE COURAGE DES MILITAIRES MORTS AU SAHEL ET CELUI DES TROIS SECOURISTES VICTIMES EGALEMENT D'UNE CHUTE D'HELICOPTERE EN VOULANT SAUVER DES VICTIMES DES INONDATIONS DANS LE MIDI DE LA FRANCE ? (2019)

J'ai tenté ce matin de mettre en parallèle la mort au Sahel suite à une chute d'hélicoptères de 13 militaires engaghés dans des combats antiterroristes et celle de trois secouristes morts également d'une chute d'hélicoptère en tentant de secourir des victimes des inondations dans le midi.

Si l'on met ces deux évènements en parallèle seul l'accident militaire est mentionné même en allant jusqu'à la page 10 de la recherche.

Si la recherche ne concerne que les trois secouristes dans le midi, ils sont totalement intégrés aux victimes des inondations puisqu'on ne parle que de cinq victimes dont trois secouristes. ¨Plus étonnant encore, alors quue je ne les avais nullement intégré dans la recherche, très vite, il est question de l'héroïsme des treize militaires au Sahel.

 

Et bien contrairement à l'esprit de Google, j'ai l'intention de mettre en évidence audelà de différences manifestes ce qui rapproche ces deux évèbements tragiques. Ces 16 personnes, militaires et secouristes ont donné leur vie pour une Cause qui les a mobilisés tout entier

Ce deux décembre, aux Invalides, Monsieur Macron sur un texte émouvant a récité la hauteur du sacrifice des ces militaires. Au moment où ils sont morts, ils poursuivaient pour les neutraliser, c'est à dire tuer des Africains que nous appelons terroristes parfois avec raison parfois simplement parcequ'ils gênent notre politique nationale et internationale. Si la collosion entre hélicoptères n'avait pas eu lieu ou peut-être s'ils n'avaient pas été victimes de leurs ennemis, nuls doute qu'au lieu d'être tués ils autaient tenté de mettre fion à la vie de ces révoltés africains. Nous connaissons le nombre de français qui sont morts pour avoir obéis aux ordres du président Macron ou de sa rigide Ministre des armées qui sont aussi en un certain sens victimes ded leur mort même si celle-ci peut être décrite comme l'effet de la fatalité.

 

Je pense que, comme ma recherche de google le laisse à penser que la mort des trois secouristes qui a beaucoup en commun et peut-être un peu plus de mérite de celle des militaires ne sera pas célébrée par le gouvernement avec le faste des Invalides. J'espère que ces trois héros morts pour sauver leurs frères et soeurs en humanité leur donnera aussi à titre posthume la Légion d'honneur.

 

Peut-être certains de mes lecteurs seront-ils scandalisés par ma comparaison audacieuse, mais dans mon coeur ces seize personnes sont des héros de la nation même si je ne cacherai pas que j'ai une secrète préférence pour ceux qui n'avaient pas pour mission de tuer.

 

En conclusion, je m'incline devant tous ces héros mort en Afrique ou dans le midi et pense surtout au chacgin que leur mort inflige à tant de familles qui ont raison d'être fieres d'eux.

 

Yvan BALCHOY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article