Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

30-11-19- OUI, IL EST JUSTE EN CONSCIENCE DE BOYCOTTER UN ETAT RACISTE ET APARTHEIDISTE (YB)

C’est officiel : la France est la seule démocratie au monde où l’appel au boycott afin de lutter contre la politique d’un Etat est interdit. Et des militants pro-palestiniens de l'organisation BDS l’ont appris à leur dépens. Le 20 octobre, la Cour de cassation a confirmé la condamnation de 14 militants du groupe Boycott, désinvestissement, sanctions (BDS) pour des actions menées dans un supermarché en 2009 et 2010, où ils incitaient, à l'aide de tracts, les consommateurs à boycotter les produits en provenance d’Israël, en raison de la politique menée par ce gouvernement. Ceux-ci ont écopé collectivement de 28 000 euros de dommages et intérêts à verser aux parties civiles, et d'une amende de 1 000 euros chacun.Si le groupe revendique des motifs purement politiques, la justice française a en revanche estimé qu’il s’agissait d’une «provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race, ou une religion déterminée», selon l’article de loi invoqué par la Cour.Lancé en 2005, BDS est un mouvement citoyen international qui existe dans de nombreux pays comme les Etats-Unis, la Grande-Bretagne ou la Belgique. Il vise à faire pression sur le gouvernement israélien en le boycottant dans les domaines commerciaux, universitaires et culturels.En savoir plus : Reykjavik décide de boycotter les produits provenant d'IsraëlEn France, le mouvement est particulièrement dans le viseur des autorités. Une circulaire adressée aux procureurs début 2010 appelait la justice à apporter «une réponse ferme» aux «appels au boycott de produits israéliens».Le Conseil représentatif des institutions juives de France a partagé sa satisfaction quand à la décision sur Facebook, rappelant à l’ordre un sympathisant du Parti communiste français qui soutenait l’initiative de boycott.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/9868-boycott-israel-interdit-france-condamnation-bds?fbclid=IwAR1ui9DrdOrQ8RPx6ai6Gs0akQ_zYQrBHDnSmwHUNGy07jqaKfxoy4NoCvw#.Xd5nQjZnyig.facebook

 

L’avocat de BDS en France, Antoine Comte, a déploré «une grande régression» et a indiqué qu’il porterait le cas devant la Cour européenne des droits de l’homme de Strasbourg.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/9868-boycott-israel-interdit-france-condamnation-bds?fbclid=IwAR1ui9DrdOrQ8RPx6ai6Gs0akQ_zYQrBHDnSmwHUNGy07jqaKfxoy4NoCvw#.Xd5nQjZnyig.facebookhttps://francais.rt.com/france/9868-boycott-israel-interdit-france-condamnation-bds?fbclid=IwAR1ui9DrdOrQ8RPx6ai6Gs0akQ_zYQrBHDnSmwHUNGy07jqaKfxoy4NoCvw#.Xd5nQjZnyig.facebook

NOTE D'YVAN BALCHOY

Dans le cadre de la lutte anti islamiste qui parfois pourrait s'appeler anti-musulmane, la majorité rappelle que la loi civile dans nos démocratie prime la loi de dieu. Cette affirmation est certes valable quand on désigne par loi de Dieu une ordonnance par exemple rituelle; Il n'en demeure pas moins que quand les nazis promulguaient des lois antijuives, ces lois étaient nulles car opposée à la fois à des droits de l'homme encore balbutiants et une loi de Dieu déjà universelle.

Il n'est donc pas vrai que la loi  d'un état par définition prime sur celle  exprimant les droits universels de l'homme ou du droit divin. Une loi n'est valable que si elle est juste et respecte le droit. Chacun  en ce domaine aussi doit d'abord respecter sa conscience après bien entendu avoir vérifié qu'elle va dans le sens de la justice.

L'Etat d'Israël viole le droit international en occupant un territoire qui ne lui appartient pas (Cisjordanie, Gaza en un sens et Jérusalem Est) Comme ce fut le cas pour l'Afrique du Sud, état également raciste et pratiquant comme les sionistes l'apartheid, il est légitime d'appliquer des pénalité à Israël d'autant plus qu'il ne se contente pas d'occuper la Palestine mais vole, viole et massacre sa population pour y substituer peu à peu la sienne. 

C'est un devoir et un honneur que de boycotter un état si violent et je n'hésite pas à considérer comme nulle et non avenue des décisions de justice, si hautes soient-elles placées, qui violent le droit international.

Monsieur  Macron fait semblant d'être bienveillant vis à vis de la cause Palestinienne mais en fournissant aide économique et militaire à Israël, son aide se limite à des mots. Les actes de la France qui obéit à cet organe ultra-communautaire qui s'appelle le CRIF et qui par ses silences approuve tacitement les crimes militaires et civils d'Israël reviennent à protéger un état qui défie les lois internationales.

Les citoyens français qui s'opposent à des lois  impies et inhumaines en demandant le boycott de l'état sioniste tant qu'il bafoue le droit international sont des femmes et des hommes d'honneur contrairement à ceux qui président ou magistrats défendent une législation inique.

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article