Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

06-11-19- DANS SON NUMERO 14 DE SON ANNEE 37, LE VIF (L'EXPRESS) CROIT RIDICULIER LE PTB MAIS C'EST SA MAUVAISE FOI QU'IL DEMONTRE.

Une étude du PTB, à travers Raoul Hedebouw sur le VIF L'EXPRESS ce descendant, un peu dégénéré selon moi, même s'il est bien présenté de notre ancien POURQUOI PAS, qui au moins une fois représenta mon grand père sur sa couverture à propos de la  législation sur l'alcool, , prouve le peu de sérieux de cette revue dans sa vision politique.

Pour exprimer la qualité de l'approche du VIF,  une page importe, dont le titre "QUEL PTB ETES-VOUS" pose 6 questions qui sont presque des réponses qui démontrent la méconnaissance du PTB

06-11-19- DANS SON NUMERO 14 DE SON ANNEE 37, LE VIF (L'EXPRESS) CROIT RIDICULIER LE PTB MAIS C'EST SA MAUVAISE FOI QU'IL DEMONTRE.

Première question :

L'internationale y est ici caricaturée par l'hebdomadaire. Les 3 réponses me semblent farfelues et ne correspondent pas à l'immense majorité des membres du PTB. Pour ma part je vols dans l'internationale l'hymne universel de ceux qui ne veulent pas, qui ne veulent plus se soumettre aux diktats du Capitalisme et de du Néo-Libéralisme.

Deuxième question :

Oui le PTB est né en Flandre au temps du "LEUVEN VLAAMS" moins par racisme populaire que par la volonté de débarrasser la Flandre d'une bourgeoise francophone dominante.

Cela dit le PTB  aujourd'hui, s'il n'est pas toujours bilingue, parle français et néerlandais, a plus d'élus certes a Bruxelles et dans les régions ouvrières du Sud du pays mais depuis quelques année il commence à avoir des élus en Flandre, du côté d'Antwerpen. La question, de l'hebdomadaire d'une façon un peu raciste semble regretter que l'origine  et la majorité des membres du PTB soient néerlandophones.

06-11-19- DANS SON NUMERO 14 DE SON ANNEE 37, LE VIF (L'EXPRESS) CROIT RIDICULIER LE PTB MAIS C'EST SA MAUVAISE FOI QU'IL DEMONTRE.

Question III :

Encore une réponse caricaturale, imbécile plutôt du Vif pour qui sans doute Mao  n'est plus  réellement qu'un visage non rigolo, comme dit  mais "effrayant " comme non dit  à la tête d'un peuple révolutionnaire. Ce mot n'apparaît pas  dans cette revue ancrée, engluée dans les injustices sociales qui sont pour eux l'ABC de la vie en commun.

06-11-19- DANS SON NUMERO 14 DE SON ANNEE 37, LE VIF (L'EXPRESS) CROIT RIDICULIER LE PTB MAIS C'EST SA MAUVAISE FOI QU'IL DEMONTRE.

Question IV

Le Vif, l'express n'accepte sans doute que l'écologie à la sauce de droite, ce qui est facile en Belgique où le parti Ecolo n'a pas encore réussi a surmonter sa naissance  contrastée dans des milieu de gauche et de droite ce qui l'entrave sérieusement et marque souvent ses décisions de l'adjectif "punitif".

Le PTB prend au sérieux la nécessité de cesser de détruire notre planète sans  la dissocier de lutter contre l'exploitation sociale de la grfande majorité des travailleurs par une minorité de riches souvent oisifs. Les deux combats ne font qu'un.

06-11-19- DANS SON NUMERO 14 DE SON ANNEE 37, LE VIF (L'EXPRESS) CROIT RIDICULIER LE PTB MAIS C'EST SA MAUVAISE FOI QU'IL DEMONTRE.

Question 5

La réponse B me semble plus proche de l'opinion de pas mal de membre du PTB

06-11-19- DANS SON NUMERO 14 DE SON ANNEE 37, LE VIF (L'EXPRESS) CROIT RIDICULIER LE PTB MAIS C'EST SA MAUVAISE FOI QU'IL DEMONTRE.

Question 6

Les réponses A et B peuvent correspondre à celles de membres du PTB. La réponse C démontre le peu de sérieux de l'enquête.

06-11-19- DANS SON NUMERO 14 DE SON ANNEE 37, LE VIF (L'EXPRESS) CROIT RIDICULIER LE PTB MAIS C'EST SA MAUVAISE FOI QU'IL DEMONTRE.

Au bas de la page, chacun peut, pourrait, faussement, se situer dans un PTB pour qui, selon l'hebdo la communisme "ce n'est pas de la blague," l'occasion de se moquer (en cas de majorité de réponses à la question a) de Ludo Martens, fondateur du parti et qui ne correspond en rien à la caricature proposée insidieusement par ces  journalistes ennemis du socialisme

La majorité de B permet à l'hebdo de dénigrer le président actuel du PTB qui aurait donné au Parti un accent social-démocrate. La mauvais entente entre le PTB et le Parti socialiste, liée aux trahisons de ce dernier avec son idéal initial prouve bien que le PTB est tout sauf social-démocrate.

La majorité de réponse C serait un PTB à la Raoul Hedebouw, c'est à dire "comique". Manifestement cette qualification qui critique le succès populaire de Raoul ne plait pas au VIF; La préférence donné au Standard par rapport à Anderlecht prouve le peu de sérieux de ce questionnaire piège maladroit.

06-11-19- DANS SON NUMERO 14 DE SON ANNEE 37, LE VIF (L'EXPRESS) CROIT RIDICULIER LE PTB MAIS C'EST SA MAUVAISE FOI QU'IL DEMONTRE.

L'article s'appelle "Dans la roue de Raoul Hedebouw" Ce n'est pas une chanson mais s'il avait un refrain souvent répété c'est cette qualification méprisante et injurieuse qui prouve que l'animateur francophone et néerlandophone parfait du PTB déplait profondément aujourd'hui  aux bourgeois possédants par le succès populaire qu'il incarne non seulement par sa personnalité sympathique mais surtout par les coups décisifs qu'il inflige au Capitalisme pervers qui est la cause première du mal dont souffre notre pays

YVAN BALCHOY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article