Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Deux sujets dominent l'actualité ce matin sur Europe 1 et sans doute l'ensemble des Médias.

La mort éventuelle du Calife autoproclamé de l'Etat Islamique qui se serait fait exploser devant la possibilité d'une arrestation ou tué dans un bombardement.

Trump a annoncé pour aujourd'hui une nouve;lle  "H  ENORME", j'aurais aimé qu'elle signifie sa démission acceptée ou forcée qui serait une bonne nouvelle pour notre planète. Nenni, kil; s'agit donc de la ènième annonce de la mort du Calife de Bagdad. Que ce triste individu, responsable de tant de morts innocents, ne poit plus capable de nuire, ne me fera pas pleurer. Une fois de plus je regrette qu'on n'ai pu l'arrêter vivant pour le juger et le punir de ses crimes en le maintenant en prison jusqu'à la fin de ses jours.

Si la nouvelle edst confirmée, elle ne suffira pas à supprimer toute nocivité à l'Etat Islazmique, car il a sûrement un remplaçant aussi nuisible que lui. C'est donc pour l'ensemble de l'humanité une nouvelle positive même si je ne me réjouirai jamais d ela mort violente d'un homme, même terroriste, qui est un échec contrairement à son jugement public qui serait une bonne nouvelle que trop souvent, chez nous, comme aux USA on écarte comme si c eprocès risque de megttre en lumière  des tzar ocitéds humaines autant dans les rangs terroristes qu'au sein des firces anti-terroristes.

 

 

Selon l'enquête menée par l'Ifop pour le JDD, une grande majorité de la population souhaite une interdiction de plus en plus large des signes religieux ostensibles.

https://www.lejdd.fr/Politique/sondage-face-a-lislam-les-francais-sinquietent-3927720
 

Des femmes musulmanes au Bourget à l'occasion d'un événement organisé par l'Union des organisations islamiques de France (UOIF).
Des femmes musulmanes au Bourget à l'occasion d'un événement organisé par l'Union des organisations islamiques de France (UOIF). (Reuters)

 

 

Le journal du Dimanche, qui ne reflète pas toujours le meilleur des Médias Français publie un sondage qui a la prétention ( permettez-moi de mettre quelques ???) de donner la vérité absolue de l'opinion des français sur l'Islam.

Il semble évident que le positionnement des questions dans un sondage pousse souvent le sondé de manière insensible mais réelle dans le sens désiré par celui qui paie ce sondage.

Penser qu'un institut de sondage est totalement neutre face aux désirs de celui qui le paie souvent grassement pour voir confirmées ou non ses opinions, ses désirs me semble invraisemblable.

Je ne veux pas dire qu'un institut de sondage veut sciemment tromper son monde mais à travers ses questions, les personnes qu'il interroge (combien viennent du centre de Paris; combien des Val fourrés par exemple) il peut favoriser des réponses plus ou moins orientées même si elles résultent du questionnaire.

Je ne suis pas un lecteur du JDD, journal d'un sensationnel pas toujours ragoutant.

Si l'on croit les résultats de ce sondages, les français seraient RACISTES  au 2/3 ou même selon certains aux 3/4.

Je n'en crois rien même si je pense que le pourcentage de racistes, d'autant plus élevé qu'on monte au plus haut de l'échelle sociale semble probable..

Les Médias au pouvoir tellement fort sur les consciences y ajoutent leur sauce souvent malsaine et on arrive ainsi aux résultats d'un tel sondage que je ne veux pas commenter car je le crois partial et partiel.

l y a trop de racisme en France, surtout parmi les lecteurs de journaux tels que le Figaro etc.. mais j'en suis tout autant persuadé , la France totale -Liberté Egalité Fraternité- n'est pas raciste à ce point.

Ce que veut le JDD et ses thuriféraires, c'est, grâce à l'émotion suscitée, modifier la législation et, pourquoi pas, interdire, comme le fit Atatürk en Turquie, un dictateur tout de même, cette fois toute expression du religieux dans le domaine public c'est à dire dans la rue, en, dehors du privé et des édifices religieux

Ces personnes, souvent riches et puissantes qui parlent sans cesse de liberté n'ont de cesse que d'en priver les minorités étrangères de culture et de religion, comme s'ils ne croyaient plus à la solidité de leur propre culture minée souvent, c'est vrai, par le fanatisme du PROFIT qui, déjà avant l’émigration des musulmans, a dissout cette richesse de la France dont on disait qu'elle était la deuxième nationalité des peuples du monde.

C'était hélas hier, c'était hélas avant hier…

Il est temps non plus de marcher dans n'importe quelle direction mais de revenir à cette Bonne Nouvelle, appelée tantôt Evangile, tantôt « Le Grand Soir »dont l’ancienneté n'est en rien contradictoire avec la nouveauté.

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article