Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

18-11-19-  ENTRE LE COURAGEUX CONDUCTEUR DU TRAIN ACCIDENTE ET LES MINABLES PEPY, PHILIPPE ET SUR LCI PERRY QUI MINIMISENT LA SECURITE RECLAMEE NECESSAIRE, AVEUGLES DEVANT  LA CRUAUTE DU CAPITALISME ?

Imaginons que l'accident qui s'est comme passé il y a quelques jours ait provoqué la mort de quelques voyageurs.

Je ne crois pas que Monsieur Pepy et les gens qui se croient "en marche" alors qu'ils font reculer l'humain dans la société auraient pu s'exprimer avec la désinvolture  que nous avons entendue.

Cette fois-ci-, l'accident, grâce à un courageux conducteur, s'il a fait des dégats humains qui sont toujours de trop,  n'a pas tué mais si on ne change rien, un jour viendra  peut-être un grand accident et ce jour-là les syndicats auront le droit re réclamer la démission d'un gouvernement si peu attaché à la sécurité des cheminots et passagers.

Imaginons que l'accident qui s'est comme passé il y a quelques ait provoqué la mort de quelques voyageurs. Je ne crois pas que Monsieur Pepy et les gens qui se croient en marche alors qu'ils font reculer l'humain dans la société auraient pu s'exprimer avec la désinvolture infâme que nous avons entendus.

Cette fois-c)-, l'accident, grâce à un courageux conducteur, s'il a fait des dégats humains qui sont toujours de trop n'a pas tué mais si on n changhe rien, un jour viendra un grand accident et ce jour-là les syndicats auront le droiot re réclamer la démission d'un gouvernement su peu attaché à la sécurité des cheminots et passagers.

Des hommes à sous comme ce Monsieur Perry  et  le faux doux Geoffroy le Jeune qui déshonorent  une économie à taille humaine sur LCI  ne voyant pas que les embourgeoisés qu'il accuse, c'est de son côté et de celui du gouvernement qu'on les trouve.

Est-ce un effet "Gilet jaune" comme monsieur l'économiste principal et son interlocuteur  aussi capitaliste que lui le disent. Si grâce aux Gilets jaunes, demain, la sécurité qui signifie la salut de vies humaines passe avant l'octroi que quelques prébande aux gros bonnets de la SNCF et aux actionnaires de la future SNCF demain privatisée ?

Demandons à tous ceux qui disent comme Perry qu'il est temps de mettre fin aux privilèges insensés des cheminots.de noter sur l'écranles revenus mensuels des personnes qui parlent au nom de cette chaîne privée, ces prétendus privilèges apparaîtraient bien minces à côté de ceux que ce sont cousus les "huiles" à la tête des entreprises privée ou publiques.

  qui représente une économie à taille humaine sur LCI  ne voient pas que les embourgeoisés qu'il accuse, c'est de son côté et de celui du gouvernement qu'on les trouve. Rappelons-nous le Grand Jacques si loin d'eux !

Est-ce un effet "Gilet jaune" comme monsieur l'économiste principal et son interlocuteur  le laissent. penser ?

Si c'est le cas, grâce à eux, , demain, la sécurité qui signifie la salut de vies humaines passera avant l'octroi que quelques prébande aux gros bonnets de la SNCF et aux actionnaires de la future SNCF demain privatisée ?

Demandons à tous ceux qui disent comme Perry qu'il est temps de mettre fin aux privilèges insensés des cheminots de noter sur l'écran les revenus mensuels des personnes qui parlent au nom de cette chaîne privée: ces prétendus privilèges apparaîtraient bien minces à côté de ceux que se sont cousus les "huiles" à la tête des entreprises privée ou publiques.

Il faut être  fou pour penser qu'un conducteur de sa cabine pourrait résoudre une rixe dans une rame, même s'il l'aperçoit ou en cas de de collision peut, s'il n'est pas tué, résoudre tous les problèmes concernant des blessés qui risquent de mourir sans aide immédiat.

Mais voilà ,ce deuxième homme dans le train coûte si cher (comparé au salaire du PDG ?) qu'on préfère le risque (même s'il est petit) de perte des vies humaines par soucis d'économie pour la SNCF et la région.

Il y aurait environ 3500 trains sans contrôleur, selon un média. Si c'est vrai est-ce raisonnable de préférer un nombre égal de  chômeurs indemnisés quitte à risques des morts sur les voies.

Ce genre de priorité, je l'appelle barbarie capitaliste et j'espère qu'au gouvernement et au parlement français il y a de vraies femmes et de vrais hommes qui ont honte d'une telle dégradation de l'échelle des valeurs.

 

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article