Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 
 

« Dire que vous ne vous souciez pas du droit à la vie privée parce que vous n'avez rien à cacher n'est pas différent de dire que vous ne vous souciez pas de la liberté d'expression parce que vous n'avez rien à dire. C'est un principe profondément antisocial parce que les droits ne sont pas seulement individuels, ils sont collectifs, et ce qui n'a peut-être pas de valeur pour vous aujourd'hui peut en avoir pour toute une population, tout un peuple, tout un mode de vie demain. Et si vous ne le défendez pas, qui le fera ? » Edward Snowden, lanceur d'alerte.

La majorité namuroise cdH-Ecolo-MR veut dépenser 175 000 euros pour de nouvelles caméras et 50 000 euros pour le stockage des données. C'est 1,4 million d'euros (!) qu'elle compte dépenser d'ici 2024 pour renforcer la vidéosurveillance...

Or, une étude de 2015 réalisée par des chercheurs du Crids (Centre de recherche, information, droit et société de l’Université de Namur) montre clairement que le recours à ces caméras n'a aucun effet sur le nombre de délits et qu'il n'a aucun effet non plus sur le sentiment d'insécurité. (Lire plus ici : https://www.lavenir.net/…/dmf20…/pourquoi-placer-des-cameras)

Ces caméras sont par contre efficaces pour... criminaliser les mouvements sociaux. Comme en 2013, lors d'une manifestation des métallos d'ArcelorMittal, où la police a utilisé les images pour identifier les éléments les plus en colère.

Nier que certains quartiers ne sont pas agréables à certaines heures serait absurde. Et la sécurité est un droit pour les travailleurs. Mais personnellement, je me sens nettement plus en sécurité lorsque je croise des éducateurs de rue ou des stewards que quand je vois une caméra... Avec cet argent, la Ville pourrait engager des personnes pour aller sur le terrain et pas des caméras...

Dépenser 1,4 million d'euros pour poursuivre des manifestants, ça fait cher la répression...

#1984

Merci Jonathan !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article