Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Marie-Claire Simon et 3 autres personnes ont partagé une publication.
L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, texte
Anouk Vandevoorde

Je sors du plateau de RTL où j'ai représenté le PTB face à Patricia Van Muylder qui a été élue conseillère provinciale du parti avant de nous quitter. J'en sors avec le sentiment que Patricia Van Muylder s'est vraiment trompée de parti et qu'on nage dans le mensonge et l'incohérence dans ses attaques contre le PTB.

Voilà ce que je retiens de ce débat :

- Patricia Van Muylder estimait qu'en tant que conseillère provinciale, elle devait être mise en avant et revendiquait une place comme tête de liste lors des dernières élections nationales. Ce n'est pas comme ça qu'on fonctionne au PTB.

- Le désaccord est aussi profond sur le champ politique : elle déclarait récemment à la télévision locale namuroise être contre la médecine gratuite pour tous. Or, il s'agit d'un point essentiel du PTB que nous mettons déjà en œuvre avec nos maisons médicales de Médecine Pour le Peuple. Nous prouvons que la médecine gratuite est possible. Patricia Van Muylder y disait aussi être contre la nécessaire rupture avec l'Union européenne et son carcan budgétaire qui empêche pourtant les investissements sociaux dont nous avons besoin. Elle disait encore être contre le transport public gratuit alors que c'était un des points forts du programme du PTB lors des dernières élections et que le transport public gratuit est réalisé dans des dizaines de villes en Europe. Le désaccord est donc profond. Patricia Van Muylder semble avoir intégré le cadre imposé par la gauche de résignation. Celle qui pense qu'il n'est jamais possible de faire autrement que les recettes qui sont utilisées par les partis traditionnels. Le désaccord s'est encore confirmé sur le plateau de RTL où Patricia Van Muylder a prétendu découvrir que le PTB est un parti marxiste. C'est à nouveau incohérent. Notre programme et nos textes de Congrès sont accessibles à tous par un simple clic sur notre site : https://www.ptb.be/il_etait_une_fois_le_ptb

- Le PTB, ce n'est pas un parti où on peut faire carrière ni s’enrichir. Mais Mme Van Muylder a osé prétendre qu'elle aurait subi une forte pression pour faire connaître ses revenus et qu'elle devait donner son avertissement-extrait de rôle. Avant d'être confrontée sur le plateau de RTL et de reconnaître que c’était faux.
J'ai rappelé par contre que les élus et responsables du PTB s'engagent à continuer à vivre avec un salaire de travailleur et qu'aucun de nos membres ne va s'enrichir via la politique. Cela n'a jamais été un secret. Nous l'avons d'ailleurs mis sur le tract que nous avons distribué durant toute la campagne électorale. Et c'est aussi sur ce point que Patricia Van Muylder était en désaccord car, pour les dernières élections, elle a refusé de s’engager à reverser l’intégralité de ses jetons de présence au parti. C'est une des raisons pour lesquelles elle n'a pas été candidate en 2019.

- Patricia Van Muylder a aussi osé insinuer qu'elle aurait subi des menaces. Interrogée par le journaliste de RTL, Christophe Deborsu, Mme Van Muylder n'a su avancer aucun élément concret. Ces accusations graves ne reposent en réalité sur rien. Elle a avoué n'avoir jamais été menacée. Pourquoi donc a-t-elle lancé de tels mensonges sans fondement ?

- Le PTB est effectivement très différent des autres partis. On peut être en désaccord avec nos principes et nos idées mais il n'est pas acceptable d'utiliser le mensonge et de répandre des rumeurs pour manifester son désaccord. C’est une insulte pour les 18 000 membres du PTB qui s’engagent chaque jour sur le terrain pour changer le monde et le rendre plus chaleureux et solidaire. Ces 18 000 membres participent à l’intense vie démocratique du parti, sans penser ni à s’enrichir ni à avoir tels ou tels postes. Ils peuvent tous témoigner que ce que Patricia Van Muylder dit n’a rien à voir avec la réalité.

NOTE D'YVAN BALCHOY

Pour avoir fréquenté le PTB et avoir travaillé à sa bibliothèque , je suis scandalisé par la mauvaise foi de Mme Van Muylder. Il suffit d'une seule visite, rue de la caserne pour découvrir que le Marxisme est important comme base de travail et d'action au PTB.

Qu'une personne hostile à la Médecine gratuite et à la gratuité des transports publics puisse représenter le parti du Travail de Belgique ce n'est possible que si elle a dissimulé ses idées et surtout son ambition y compris salariale.

J'ai connu, en tant que participant ou salarié plusieurs organisations religieuse et capitaliste, aucune d'entre elles ne m'a traité en tant que travailleur bénévole avec autant de respect et d'humanité et de sincérité.

Je ne puis conclure qu'avec les mêmes mots qu'il y a quelques jours : "Bon débarras ! (YB)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article