Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

23-09-19- VISITE VIVIFIANTE AUX JOURNEES POPULAIRES DE MANIFIESTA A BREDENE
23-09-19- VISITE VIVIFIANTE AUX JOURNEES POPULAIRES DE MANIFIESTA A BREDENE
23-09-19- VISITE VIVIFIANTE AUX JOURNEES POPULAIRES DE MANIFIESTA A BREDENE
23-09-19- VISITE VIVIFIANTE AUX JOURNEES POPULAIRES DE MANIFIESTA A BREDENE
23-09-19- VISITE VIVIFIANTE AUX JOURNEES POPULAIRES DE MANIFIESTA A BREDENE
23-09-19- VISITE VIVIFIANTE AUX JOURNEES POPULAIRES DE MANIFIESTA A BREDENE

Lilia et moi, nous voulions particulièrement rencontrer Dilma Roussef, qui fut présidente légitime du Brésil démocratique contrairement à l'odieux Bolsinaro qui pour être plus sûr d'être élu, contre l'avis des sondages, s'est hâté de mettre en prison sous ses raisons fallacieuse  Lula avec l'aide servile d'une juge corrompu devenu ministre de la justice (Ne rions pas, cela arrive chez nous aussi !)

Ne comprenant pas le Portugais, je n'au pas saisi dans toutes ses nuances les propos de Dilma mais à travers l'énergie et l'intelligence de son regard j'ai compris la différence l'abyme qu'il y a entre les actuels fachos qui veulent ramener leur grand pays aux crimes des militaires au pouvoir autrefois et Lula et Dilma qui ont vraiment servi le petit peuple et donné une vie honorable à des millions de Brésiliens. L'actuel régime de Bolsinaro qui a la nostalgie d'une époque de tortures et de meurtres finira le plus vite possible et j'applaudis déjà un Brésil plus démocratique que jamais pour qui l'égalité entre Brésiliens ne sera plus un mot écrit dans une constitution mais du vécu quotidien.

23-09-19- VISITE VIVIFIANTE AUX JOURNEES POPULAIRES DE MANIFIESTA A BREDENE

Devant la femme volontaire et méditative qu'est Julieta  Lumumba, fille cadette du grand Patrice Lumumba, nous avons vite compris qu'elle n'était pas disposée à se laisser guider par les questions un peu orientées de son jeune interlocuteur.

Elle est convaincue que le phénomène colonisation est un virus qui touche tout autant ses compatriotes que les Européens qui ont pillé et aussi développé trop peu hélas son pays.

Sa lutte actuelle, encore que je ne suis pas sûr qu'il s'agit de combat mais peut-être d'effort non contre des ennemis même idéologiques mais POUR une convergence dans une humanité partagée.

J'avoue plus d'une fois avoir eu l'impression d'écouter une philisophe de vie plutôt qu'une femme politique et nous y avons tous gagné.

En ayant la chance de lui parler une minutes, j'ai simplement rappelé que son père n'était pas seulement un grand révolutionnaire mais un  grand homme tout simplement quel que soit la couleur de sa peau et la culture ancestrale dont il était porteur.

Lui rappelant que je venais de lire une lettre écrite par son père, ne n'ai pas eu à continuer, elle a continié mon propos en rappelant qui'il s'agissait de la dernière lettre écrite à sa maman par son papa.

J'ai aimé son rappel de sa venue en Egypte après l'assassinat de Patrice et que certains voulant l'éduquer à la musulmane, Nasser avait répondu que puisque ses parents avaient éduqué leur enfants dans le Christianisme, leur place serait à l'Eglise chrétienne le dimanche. Ainsi Julieta nous a laissé un portrait très humaniste du Raïs Egyptien.

Oui, elle a raison de croire que dans ce rappel d'une colonisation Belgique Congo qui l'a meurtrie jusqu'au cœur de sa famille, le plus important est de marche l'un vers l'autre sans esprit de vengeance en ayant le volonté d'avancer ensemble.

 

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article