Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

22-09-19- POEME PALESTINIEN

Les anges ne meurent pas

Les haineux ont tiré sur ton cœur blanc

Ils ont touché ton corps fragile

Ils ont atteint ton visage enfantin

Ta robe blanche devient rouge et ensanglante

Toi l’infirmière ambulancière volontaire

Toi qui soignait les blessés sur les frontières

Toi, tu n’avais jamais peur de leurs balles réelles

Toi la secouriste sans fatigue

Toi, l’engagée pour ta cause juste

Toi, la pacifiste sans haine

Toi l’humaniste par excellence

 

Lire la suite de ce poème à l'adresse suivante 

poeme-palestine.blogspot.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article