Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 

GERMAIN MUGEMANGANGO

La directrice générale de l'ISPPC a simplement doublé son salaire en 1 an pour arriver à 200.000 euros/ an. Au même moment où les travailleurs de cette intercommunale, dirigée par le PS, se battent pour une augmentation de salaire de 1%. C'est indécent. Le top manager de la logistique est passé d’un brut de 152 000 euros par an à un peu plus de 200 000 euros, soit une hausse de 33 %. Quant à la secrétaire générale, elle a carrément décroché la timbale : elle a perçu 200 000 euros brut contre 100 000 euros l’année précédente. A 4, les directeurs actuels vont gagner plus que les 5 directeurs précédents! Et en plus ils allaient créer un 5ième poste pour Thomas Salden, secrétaire adjoint du MR, qui allait aussi coûter cher. Le secteur des soins de santé est sous pression. Le personnel des hôpitaux nous l'a rappelé durant plusieurs semaines par des actions et des manifestations. La direction demande sans cesse au personnel de faire des efforts alors qu'eux s'engraissent sans se gêner. Cette direction (1MR et 3 PS) n'est pas là pour se mettre au service de l'intercommunale et des citoyens mais pour mettre l'intercommunale à son service. Il faut que ça cesse. La Ministre de tutelle Valérie De Bue (MR) doit choisir son attitude. Sout couvrir ces agissements comme le laisse entendre la presse d'hier qui explique que la Ministre aurait donné son aval pour l'augmentation salariale. Soit envoyer de suite un délégué spécial pour contrôler l'activité du CA défaillant de l'ISPPC.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article