Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Accueil > Actualités

Trump renvoie Bolton, le plus va-t-en guerre de son administration

mardi 10 septembre 2019

  • printer
  • viadeo

Le président américain a annoncé mardi le licenciement de John Bolton, le plus belliqueux des membres de son administration, fervent relais d’Israël à la Maison-Blanche.


(Bolton, au centre, entouré de l’ambassadeur U.S. Friedman et de Netanyahou en tournée dans les territoires palestiniens occupés)

Bolton occupait le poste de Conseiller National à la Sécurité, l’un des emplois les plus élevés dans la hiérarchie gouvernement états-unienne.

« J’ai informé John Bolton hier soir que je n’avais plus besoin de ses services à la Maison-Blanche », a ainsi tweeté Ronald Trump mardi matin.

« Je désapprouve en effet un grand nombre de ses suggestions », ajoute-t-il, faisant référence aux pressions exercées par Bolton pour que les USA lancent une attaque massive contre l’Iran, comme le demande Netanyahou.

Ce dernier, en campagne électorale, a fait un nouveau pas dans la surenchère coloniale : il a pris mardi l’engagement public d’annexer immédiatement la Vallée du Jourdain, soit plus de la moitié de la Cisjordanie occupée, s’il était réélu le 17 septembre prochain.

CAPJPO-EuroPalestine

NOTE D'YVAN BALCHOY

L'évection du fanatique Bolton n'a sûrement pas fait plaisir à "Nétavoyou", premier ministre sioniste et donc raciste en Israël.

Bien entendu, c'est un pas dans la bonne direction  même si cette démarche ne suffit pas à blanchir la politique au Moyen Orient de Trump. (YB)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article