Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

µ

 

mercredi 28 août 2019

CAPJPO
  •  

Nous saluons le courage et la détermination de Yasmin Ricci-Yahav, 18 ans, qui vient d’être emprisonnée en Israël pour refus de se laisser incorporer dans l’armée d’occupation.

Dans notre article du 2 août dernier (http://www.europalestine.com/spip.php?article411), nous informions sur la détention de deux autres jeunes refuzniks israéliens, Maya Brand-Feigenbaum, 18 ans, et Roman Levin, 20 ans.

Maya a obtenu, après 25 jours de détention, un statut d’objecteur de conscience et a affirmé publiquement à sa sortie de prison :
“Je ne regretterai jamais ma décision, malgré les moments de peur que j’ai éprouvés face à la haine des gens à laquelle j’ai été exposée en prison. J’ai subi les commentaires du genre ’tous les Arabes devraient mourir, ainsi que ceux qui, comme vous, se placent de leur côté’.

Au même moment, Yasmin Ricci-Yahav, prenait la relève, le 21 août dernier, en déclarant :
“J’espère que ma décision contribuera, à son niveau, à un changement progressif des consciences. Et que ce changement mènera à son tour à la recherche d’une solution basée sur la justice et sur l’égalité entre Israéliens et Palestiniens. C’est à la jeune génération de montrer le chemin, car l’armée israélienne ne fonctionne pas comme une force de défense, mais comme un outil central d’oppression du peuple palestinien".


Comme Maya, Yasmin est soutenue par Mesarvot, un réseau politique israélien, qui depuis plusieurs années s’adresse aux jeunes avant leur service, et les incite à rejoindre l’action des refuzniks. Ce réseau travaille en coordination avec le mouvement Yesh Gvul ("Il y a une limite").

Source : Masarvot et Gush Shalom

CAPJPO-EuroPalestine

NOTE D'YVAN BALCHOY

Je vous cite souvent l'excellent site CAPJPO, dirigé, il faut le rappeler, ce n'est pas anodin par une courageuse femme juive et je vous invite à l'inclure parmi vos favoris car il me rappelle les courageux résistants, au temps de l'Allemagne fasciste tel le pasteur Bonhoeffer et beaucoup d'autres même s'ils ne constituaient alors qu'une minorité dans l'hystérie haineuse. Aujourd'hui en Allemagne, ce sont les racistes nationalistes qui sont heureusement devenus une minorité et demain, je l'espère, j'en suis sûr, en Terre Sainte, juifs et Palestiniens, si proches par le sang vivront libres certes chacun sur son territoire mais s'entraidant comme voisins partageant d'ailleurs une origine venue d'Ailleurs dans cette Thorah devenue Bible ou Coran mais qui baigne dans l'esprit du grand Abraham.

Merci Capjpo de nous rappeler la lutte du peuple Palestinien et du meilleur du peuple juif pour faire cesser

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article