Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

15-08-19- LA LOI EVIN MENACÉE PAR DES DÉPUTÉS "MARCHEURS" p

Les Lobbies favorables à l’alcool et au vin qui ne serait pas « un alcool comme les autres » selon le ou l’ex ministre de l’agriculture, Guillaume, n’ont jamais vraiment digéré cette loi qui veut lutter contre un fléau qui tue plus de quarante mille personnes, chaque année en France, mais rapporte des millions à tous ceux qui le commercent en France et je ne parle pas des taxes qui reviennent à l’Etat.

Le mérite du Ministre Evin est d’avoir tenu tête à tous ces margoulins, peu soucieux de la vie de leurs concitoyens.

Au temps de Monsieur Macron, l’ex-Banquier de Rothschild, la France, c’est vrai, se banquirise peu à peu selon la logique même du capitalisme destructeur de toute solidarité humaine.

Qu’une centaine de députés de cette majorité souhaitent une entorse de plus à cette loi éthique ne m’étonne guère, même si le député qui les a représentés sur LCI par son nom étonnait quelque peu à la tête de cette sédition organisée, qui sait peut-être avec l’assentiment secret du pouvoir.

Sur LCI, la plupart des intervenants n’ont pas accepté cette dérive à part le sieur qui, malgré ses dires, représentait fort bien le lobby des viticulteurs et bouilleurs de cru. Je dois à la vérité l’opposition très nette à cette entourloupette d’une loi qui a sauvé des milliers de vie, celle de la Ministre de la Santé.

L’argument du député Saïd est simple. Il y a déjà de nombreuses exceptions à cette loi dans le milieu du sport au profit des dirigeants et sportifs. Les spectateurs ont l’occasion de s’imbiber dans les cafés en rue d’alcool avant ou après les matchs. C’est de l’hypocrisie pure. Mettons-y fin en modifiant plus souvent (pour ne pas dire presque toujours) la loi Evin qui prive les clubs de sport, en particulier de foot, tellement démunis ce qui leur permettrait d’aider les clubs amateurs.

 

Mettre fin  à cette hypocrisie serait facile en supprimant ces entourloupettes à la loi et en interdisant, le temps des matchs,  la vente d’alcool dans les rues proches des stades.

Nenni, ce député, particulièrement retors, pense que la solution n’est pas « moins d’alcool mais plus d’alcool » officiellement régulé !

On a eu beau de lui dire qu’en interdisant l’alcool pour tous les sports amateurs ou professionnels, il suffirait d’un petit pourcentage de l’argent brassé par les grands clubs  au profit des plus petits pour que la Evin atteigne son but de santé publique.

Evidemment, le député mandaté , par qui on sait  ou plutôt ne sait pas, ne va pas du tout dans ce sens qui assècherait quelques peu les profits des fabricants d’alcool.

Il serait intéressant de voir demain qui du Ministre de la santé ou de l’industrie alcoolique triomphera dans cette joute qui voudrait déboucher plus de  bouteilles pour sauver le peuple français de l’alcoolisme.

A suivre très attentivement !...

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article