Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Françoise De Smedt, cheffe de groupe du PTB-PVDA au Parlement bruxellois:
Quand le parti Groen et les partis du gouvernement bruxellois préfèrent les mesures anti-sociales pour réduire la voiture au lieu de développer des alternatives sociales et efficaces pour le climat. Travailleuses, travailleurs vous allez à nouveau casquer !
👉 la taxe kilométrique est anti-sociale car c’est une taxe qui ne tient pas compte de vos revenus, que vous gagnez 1300 ou 10 000 euros par mois vous payerez le même forfait.
👉 la ministre de la mobilité Elke VDB parle des alternatives, mais où sont les budgets pour développer les transports en commun et le vélo ? On le sait ce sera le noeud de cette législature. Pourquoi la priorité n’est pas mise là dessus au lieu de directement commencer par faire payer les travailleurs ?
👉 c’est vers une mobilité à deux vitesses que la ministre nous pousse: ceux qui ont les moyens continueront à rouler tranquille, tandis que les autres seront freinés dans leurs déplacements.
Sans compter la différence qu’elle veut instaurer entre les bruxellois et les travailleurs des autres régions, comme si on avait besoin de ça. Ce que nous avons besoin c’est d’alternatives qui ne nous pénalisent pas parce qu’on a déjà peu de moyens...
👉 dans notre réaction à l’accord de gouvernement on lui avait pourtant offert sur un plateau un plan chiffré pour rendre la stib gratuite pour diminuer le nombre de voitures à Bruxelles, mais de cela évidemment elle n’en veut pas ...
👉 pour le PTB il n’est pas question d’instaurer ce genre de taxe mais bien de se battre pour plus de transports et leur gratuité.

A lire dans l’Echo aujourd’hui: Pour entrer en voiture à Bruxelles,il faudra bientôt payer.

Nous avons besoin d'une écologie qui soit aussi sociale. Manifestement, ce n'est pas la priorité ni de Groen pas totalement à l'abri du nationalisme flamand ni des verts  trop souvent englués par des idées de droite.

Il n'est pas normal que l'argent-roi ouvre grandes les portes de Bruxelles aux plus riches tandis que les pauvres attendront longtemps le transport en commun qui n'existe pas encore !

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article