Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 

 

Je ne te promets pas d'être un toutou

Toujours à tes genoux ;

Mais je te promets de bondir du bout du monde

Pour te faire un coin d'ombre.

 

Je ne te promets pas mon nom,

Le tien est si joli à sa façon;

Mais je te promets de faire

Mordre la poussière

A qui, manant ou roy,

Se permettrait de se moquer de toi.

Je ne te promets pas d'être ton enfant gâté Ni de ronfler, chaque nuit, à tes côtés;

Je voudrais que chacune de nos rencontres Devienne un nouveau merveilleux conte.

Je ne te promets pas d'être un mari jaloux

De tes amis qui sont si doux;

Mais gare à celui-là

Qui voudrait me séparer de toi !

Je ne te promets pas ma liberté ni n'exige la tienne.

Que serions-nous sans elle ?

Mais je te promets de te donner, ma foi,

Tout le meilleur de moi.

Je ne te promets pas une éternité au rabais,

Où l'on se côtoie sans attrait

Mais, chaque seconde que je vivrai avec toi,

Sera festin de joie.

A la fin de ma vie,

J'aimerais que tu sois là

Comme la première amie, Comme le dernier émoi.

Et si c'était à toi de partir,

Je voudrais en ce moment tendrement te tenir.

Nous n'aurons en nous quittant

Que nos mains nues pour nous prouver notre attachement.

Qu'importe, puisque notre dernière seconde,

Durera jusque la fin du monde.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article