Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

05-07-19- TROISIEME JOUR DE L'AGONIE SOUS "SEDATION" DE VINCENT LAMBERT

Je sais bien que dans la mentalité du Docteur Sanchez, de la Ministre de l'Euthanasie et même du Président-qui-laissse-faire, on n'empêche nullement Vincent Lambert de manger et de boire. Il peut se servir mais ne le fait pas. Est-ce par mauvaise volonté ou incapacité ?

Certains médecins sont sûrs de l'inconscience de certains de leurs patients. Pour avoir rencontré plusieurs personnes ayant vécu un coma prolongé, je peux affirmer que c'est parfois le contraire et que ce qui se passe au CHU de Reims est, en tout cas à mes yeux,  moralement sinon légalement un crime.

Ce dont je suis sûr, c'est que le calvaire que subit Vincent, qui ne l'a demandé qu'à travers le volonté de sa femme constitue un risque certain pour les plus de 1500 handicapés comme lui qui vivent un coma prolongé, comme ce fut le cas d'un frère de mon épouse. Il arrive même que certains patients sortent bien de ces comas parfois après dix ans.

Vers quoi la société marche-t-elle aujourd'hui avec son parti dirigeant, vers un plus grand respect de la vie ? ou vers une nouvelle forme de barbarie ?

Je vous laisse juge de la réponse

Yvan Balchoy

Je rappelle que je suis pour une euthanasie voulue et décidée par la personne elle-même qui la réclame et surtout pas sa pratique hypocrite en France, dite de Léonetti, qui veut bien faire mourir une personne en la privant de nourriture et de boisson dans cette inconscience qu'on appelle "sédation" mot peu compris mais qui implique des jours et des jours de dégénérescence physique vers une mort  censée sans souffrance, on le dit mais qui en est certain !l

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article