Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

AMERIQUE AUTOCHTONE

AMERIQUE AUTOCHTONE

Why Isn’t This Map in the History Books?

20 January, 2017 - 19:17 aprilholloway

Why Isn’t This Map in the History Books?

Print

By the age of 10, most children in the United States have been taught all 50 states that make up the country. But centuries ago, the land that is now the United States was a very different place. Over 20 million Native Americans dispersed across over 1,000 distinct tribes, bands, and ethnic groups populated the territory. Today, Native Americans account for just 1.5 percent of the population, and much of their history has been lost, particularly as today’s education system is sadly lacking when it comes to teaching the rich and complex history of the United States. Here we examine little-known facts about Native Americans, which should be included in every history book.

Tribes

As of January, 2016, there are 566 legally recognized Native American tribes in the United States, as determined by the Bureau of Indian Affairs.

Prior to European contact, there were over 1,000 tribes, bands or clans, but sadly, some were completely extinguished as a result of disease epidemics or war.

Today, there is not a single accurate historical map that reflects the location of Native American tribes in North America in a single time period, as the post-European contact situation was ever changing, with contact occurring at different times in different areas.

 

 

https://www.ancient-origins.net/history/why-isn-t-map-history-books-007401?fbclid=IwAR1Co3BkYqaw6rrMVOMflju-e5Wd2FqFDvG23soK3pKW3ZtnZps6

NOTE D'YVAN BALCHOY

Oui les jeunes citoyens des USA devraient avoir une connaissance plus exhaustive de ce qu'était le population Américaine quand les Européens ont "découvert" et puis envahi violemment et presque génocidement les peuples autochtones qui y vivaient légitimement.

Qu'aujourd'hui au minimum ce qu'on a accordé à Israël devrait être accordé aux Indiens. Un territoire libre proportionnel au minimum à leur pourcentage actuel de la population américaine  sur des territoires ancestraux importants pour eux et avec de préférence une frontière ouverte sur la mer ou un autre état  que les USA.

Je serais d'un avis plus sévère encore pour les anciens forçats d'Australie  qui ont pris force possession par la force et violence d'un continent qui ne leur appartient pas plus qu'aux autres peuple voisins d'Asie et surtout pas plus qu'aux autochtones aujourd'hui encore marginalisés chez eux.

L'Australie, pays envahie par des COLONS racistes  est un état de fait et non de droit, surtout quand il ose repousser des réfugiés climatiques pour préserver son mode de vie occidental et impérialiste. Le jour viendra où ces réfugiés climatiques asiatiques viendront humainement légalement partager ce "continent", par la force s'il le faut, avec les colons actuels.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article