Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Maxime Prévot veut lutter contre le burn-out en faisant bosser les gens 9h30 par jour...

Quand il n'est pas en Laponie, le président du CDH - Centre Démocrate Humaniste-bourgmestre de #Namur-député a des idées brillantes. Et qui peuvent même sembler "progressistes" quand on s'arrête aux titres...

Ainsi, quand il dit qu'il veut que les travailleurs puissent toucher les allocations de chômage en cas de démission, ce n'est pas pour le bien de ceux-ci, mais pour pouvoir les remplacer plus facilement. Il prend l'exemple des gens en burn-out, qui se retrouvent sans rien s'ils quittent leur job. Pour les pousser vers la sortie, on leur offrirait donc des indemnités de chômage (qui a dit que la charité chrétienne avait disparu au cdH?). Et on (enfin "on", le patron, plutôt) pourrait les remplacer.
(A noter que pas une seule fois le futur ex-député wallon/futur député fédéral ne parle des causes de burn-out mais soit, un détail sans doute...)
Un peu plus loin, il propose que les travailleurs puissent faire leurs 38 heures en 4 jours. Donc, des journées de 9 heures et demie...
Ce qui revient à vouloir lutter contre le burn-out en allongeant les journées de boulot.
Champion !

Profitons du cdH tant qu'il existe encore. On risque de le regretter... (Enfin, pas les victimes de ses politiques antisociales…)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article