Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 MUSEE RODIN

MUSEE RODIN

Ton corps plus doux...

 

Ton corps plus doux que ton esprit

S'exposoit hyer à ma veue,

Et d'un tranport qui me surprit

Soulageoit Pardeur qui me tue.

 Ton visage masqu£ me rit

Ainsi qu'au travers d'une nue,

Et sous le gand qui la couvrit

Ta main m'apparut demy-nue.

Mesme pour mieux flatter mes sens

De mille plaisirs innocents

Ton sein poussoit hors de ta robe.

Cloris, n'est-ce pas proprement

Que ton corps de toi se dérobe

Pour se donner à ton Amant ?

 

https://www.poesies.net/charlesdalibraypoesies.txt

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article