Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 

LENINE ET LA CULTURE (LA GAUCHE LCR)

 

 

 

 

Lénine était d’abord hanté par l’arriération des grandes masses russes, leur l’analphabétisme, leur ignorance, leur lourdeur d’esprit et leur inaptitude à la gestion rationnelle des choses. Ajoutez à cela la mentalité bureaucratique héritée de l’ancien régime... Il fallait selon lui une véritable révolution culturelle pour pouvoir avancer vers le socialisme.

Les masses russes étaient marquées par des cultures pré-bourgeoises, celles du servage qui ne fut aboli qu’en 1858 et de la bureaucratie d’un empire semi-féodal. Il fallait s’en défaire. Comment ? « Ici on ne peut rien faire en s’essoufflant et en se bousculant avec simplement de l’ardeur et de l’énergie ou toute autre qualité humaine supérieure en général. Les éléments de savoir, d’instruction, d’éducation, sont chez nous dérisoires à côté des autres États. Et ici il ne faut pas oublier que nous sommes encore trop enclins à remplacer ces connaissances (ou bien à penser qu’on peut les remplacer) par le zèle, l’exaltation, etc. » écrit-il en 1919. « A bas le volontarisme subjectif » est le mot d’ordre du réaliste Lénine...

 « Pour que l’art puisse se rapprocher du peuple », déclara Lénine à Klara Zetkine, « il faut d’abord élever le niveau général de formation et de culture ». Apprendre, apprendre et encore apprendre, écrit-il en 1923, vers la fin de sa vie, dans Mieux vaut moins mais mieux 

(La semaine prochaine : Surréalisme Outre-Quiévrain)

image: une installation par Faten Rouis

Lisez l'article inrégral de "La Gauche LCR" à l'adresse suivante :

http://www.lcr-lagauche.org/lenine-et-la-culture/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article