Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

03-02-19- LES MEDIA FRANCAIS  LIBREMENT OU SOUS PRESSION SUIVENT TRUMP DANS LEUR ANALYSE DE LA CRISE VENEZUELIENNE

Hier tant sur LCI qu'au journal parlé d'Antenne 2, on  parlé de la crise du Venezuela<.

Sans vergogne, les médias français considèrent le jeune homme choisi par l'administration Trump pour détruire le régime "Chaviste" comme le président auto-proclamé, comme si dans le terme même n'était pas compris illégitimité de cet opposant prêt à livre son pays à l'économie US.

Des deux côtés on a tout de même parlé des deux manifestations, parlant à propos de celle de Guaino;   certaines photos semblent confirmer le caractère mesuré de cette manifestation de "milliers"de manifestant selon les médias français si des photos très centrée entourent l'opposant et si toutes les personnes interrogées sont ouvertement anti-Maduro.

Ainsi France 24, qui est manifestement le voix officieuse du président de la république a interrogé une vénézuélienne (au moins née là-bas) qui vit manifestement à l'étranger et s'imagine que c'est le petit Cuba qui a  les leviers de commandes du pouvoir légitime (selon moi), illégitime selon elle qui répète comme un perroquet les pires assertions du pire ennemi de l'Amérique latine, Trump.

IL aurait fallu donner la parole à un interlocuteur du régime. Pas question  car la démocratie selon Macron, c'est ne laisser passer qu'un point de vue celui d'opposants hystériquement opposés à tout pouvoir de gauche.

 LCI, ce matin a toutefois présenté Guaino, non comme un président auto-proclamé mais comme le chef des opposants à Maduro, ce qui est un progrès évident.

Mais sur France 24 je me demande si les photos de manifestations présentée sont uniquement celles des  anti-régime, comme implicitement annoncé ou si ils n'ont jamais l’outrecuidance de présenter l'immense foule pro Maduro sans le dire, trompant ainsi l'auditeur.. Je n'affirme pas mais compte tenu de la mauvais foi des médias, je me pose la question.

Enfin quand on regarde les manifestant interrogés  on voit vite qu'ils appartiennent à une classe aisée et malgré tout ce qu'ils affirment sur la malnutrition du pays, il me semble qu'il semblent en meilleure santé que beaucoup de nos Gilets Jaunes.

Je demande que désormais la France laisse parler des deux partis qui s'opposent au Venezuela au lieu de ne laisser d'exprimer que celui soutenu par les gringos américains dont ce coup d’état est sans doute au moins le dixième en Amérique latine. 

Rappelons-nous Pinochet, les généraux d'Argentine et du Brésil, du Salvator etc... les dizaines de milliers de morts provoqués par des interventions impérialistes du gouvernement US.

Soyez sûrs, que si le Venezuela n'était pas la plus grande richesse pétrolifère du monde, Trump et son âme damnée Bolton s'y intéresseraient beaucoup moins

VIVE LE VENEZUELA LIBÉRÉ DE TOUT IMPÉRIALISME, Y COMPRIS CELUI DE L'UNION EUROPÉENNE QUI DANS CE DOMAINE COPIE SERVILEMENT LES USA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article