Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Marco Van Hees est avec Raoul Hedebouw.
1 h

Vu que tous les partis traditionnels (qui l’ont eux-mêmes privatisée) pleurent des larmes de crocodiles sur le sort des travailleurs de Proximus sur l’air de "malheureusement on ne peut rien faire à cause de la loi", le PTB propose en urgence ... de changer la loi. Raoul et moi déposons donc une proposition de loi permettant au gouvernement ou au Parlement d'annuler des décisions comme le plan de licenciement de Proximus. L’Etat est actionnaire à 53%, il doit pouvoir avoir son mot à dire sur toutes les décisions importantes et défendre l’intérêt général.

L’image contient peut-être : 2 personnes, dont Marco Van Hees, texte
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article