Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 

  • delicious
  • google
  • printer
  • technorati
  • yahoobookmarks

Week-end sympa au Brésil pour Netanyahou, qui est allé roucouler avec son homologue d’extrême-droite.

"Netanyahou veut approfondir ses liens avec Jair Bolsonaro, le type qui s’en prend régulièrement aux femmes, à la communauté LGBT, et aux minorités", écrit Noa Landau dans Haaretz.

"Les Brésiliens n’aiment pas les homosexuels". " Si mon fils devenait gay, je ne pourrait plus l’aimer. Je préfèrerais qu’il meure dans un accident plutôt que de se ramener chez moi avec un type à moustache". Et encore : "Si je vois deux hommes s’embrasser dans la rue, je leur mettrai une baffe", font partie des petites phrases écrites ou prononcées par ce fasciste.

On connait aussi ses propos nostalgiques sur l’ancienne dictature militaire au Brésil, tout comme ses positions en faveur de la torture.

Mais où est le problème ? Sur le fond, les deux hommes sont au diapason et, ce qui ne gâche rien, Bolsonaro aurait laissé entendre qu’il pourrait déplacer son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem.

Netanyahu et Bolsonaro se sont rendus ensemble à Brasilia pour y rencontrer quelques autres charmants personnages, dont le premier ministre hongrois Viktor Orban.

Mais cela n’empêchera pas Macron de continuer à dérouler le tapis rouge au bourreau de la Palestine (tant que ses affaires vérolées ne le rattrapent pas..), comme il le fait pour le dictateur Sissi ou le boucher Ben Salmane, précieux clients des marchands d’armes français.

"La France, pays des droits de l’Homme"... c’est bon pour les crétins auxquels il n’a de toutes façons pas de comptes à rendre, notamment en matière de politique étrangère.

Source : Haaretz.com

CAPJPO-EuroPalestine

Que l'escroc Netanyahoo que je préfère appeler plus justement NETAVOYOU fréquente les dictateurs du monde entier qui méprisent leur peuple et leurs voisins comme il le fait en Israël et dans son occupation brutale et sanguinaire de la Palestine.

En ce débit de 2019, je voudrais, en me forçant un peut-êtreà être plus optimiste pour l'an nouveau: ESPERER que le peuple Israélien se choisira d'autres dirigeants plus soucieux du bien de leur peuple et de la paix avec leurs cousins Palestiniens.

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article