Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Paul Arrighi
6 h

Au Brésil, le Peuple a voté contre les intérêts et les valeurs du Peuple :

Trois termes peuvent qualifier le « sacre » de Jair Bolodonaro : l’imposture, la haine et la curée. Sa devise : « Travail, Famille et Dieu, avant tout » est la réplique Brésilienne de la devise « Travail, Famille, Patrie » dont notre propre Peuple Français a fait la triste et tragique expérience sous le Gouvernement du Maréchal Pétain, mais après une grave défaite militaire qui permit à ses ennemis d'assassiner la République et la démocratie.
Il ne faut, certes jamais, confondre un Peuple avec ses dirigeants provisoires surtout les extrémistes; mais cela blesse l’esprit de constater ce terrible retour en arrière du plus grand pays d’Amérique Latine.
Le plus grave dans l’élection de ce « disciple » de Donald Trump qui sous la férule de l’économiste « ultra libéral » Paulo Guedes, se prépare à appliquer la "thérapie" de cheval des «Chicago boys» initiée au Chili après septembre 1973 est la rupture qu’elle induit dans la solidarité des Peuples d’Amérique Latine qui ont pourtant bien besoin de rester unis par rapport à leur grand voisin du Nord, lequel n’a jamais rompu avec la « Doctrine Monroe » selon laquelle l’Amérique Latine doit rester la chasse gardée des intérêts US.
Ami(e)s et camarades Brésiliens et des autres Peuples d’Amérique centrale et du sud, il va vous falloir faire preuve de beaucoup de courage pour faire régresser : « l’infâme ! »

Paul Arrighi

 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article