Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

11-02-19- A PROPOS DE LA GRATUITE DES TRANSPORTS EN COMMUN

 

A Bruxelles, le CDH - Centre Démocrate Humaniste est pour la gratuité des transports en commun.
En Wallonie, le 
CDH - Centre Démocrate Humaniste est contre la gratuité des transports en commun.

Cette idée, défendue par le 
#PTB, est d'application dans plusieurs villes européennes. Et ça marche.

Au Luxembourg, la gratuité sera effective à partir de 2020.
Le ministre écologiste explique dans le Soir ce matin : « On fiscalise les transports en commun. Les revenus faibles paient peu ou pas d’impôts, les plus gros salaires paient plus, et c’est une forme de redistribution de la richesse réinvestie pour tous. » Or, en Belgique, les critiques les plus virulentes contre cette gratuité sont venues justement... d'
Ecolo...

Pour le PTB, cette mesure aide à répondre aux urgences de santé publique, de mobilité, écologique et sociale.

https://archive.ptb.be/articles/la-gratuite-des-transports-en-commun-est-non-seulement-necessaire-mais-aussi-possible-voici

#Cohérence
#EcoLOL
#RedIsTheNewGreen

NOTE D'YVAN BALCHOY

Notre Ministre Di Antonio dit que la gratuité se paie d'une façon ou de l'autre. C'est juste j'ai envie de  compléter ses dires par la qualification : justement ou injustement.

Qui peut nier que les bas revenus ou bas  salaires empêchent bien des travailleurs ou allocataires sociaux de pouvoir faire certaines démarches nécessaires pour eux à cause du coût non négligeable des transports en commun. C'est une fonction régalienne de l'Etat de favoriser la mobilité de tous.

Il est normal que cette fonction régalienne soit assurée prioritairement par ceux qui en on la possibilité même si leur aisance leur permet souvent de ne pas avoir besoin des transports collectifs.

Qu'un pays comme le Luxembourg qui est loin d'être un pays socialiste le prévoit pour très bientôt prouve bien que cette gratuite est possible si on a la volonté de permettre à chacun un e mobilité minimum.

Mais même ceux qui se disent à tort socialistes, corrompus par le virus du libéralisme, ne sont plus à même de comprendre combien cette gratuite, liée à la solidarité sociale,  est nécessaire pour assurer à tous une vie sociale normale.

Yvan Balchoy

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article