Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Alain Raynaud a partagé une publication.
 
 
L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes souriantes, costume et texte
Maurice Brandi

"'CONTRE LES VIOLENTS, TOURNE LA VIOLENCE".

Mesdames et messieurs les membres du gouvernement, mesdames et messieurs les députés LREM, méditez ces deux vers de Louis Aragon (vous connaissez ?) "Contre les violents tourne la violence" et "Tout équilibre vient du balancier".
A la violence avec laquelle vous vous attaquez la vie quotidienne des Français, il ne fallait pas vous attendre à ce qu'ils vous accueillent avec des bouquets de fleurs. Vous avez mis le doigt dans un engrenage qui ne pourra conduire qu'à une escalade de la violence dont personne, ici, ne sait comment elle s'achèvera.
Vous ne répondez pas aux revendications des "gilets jaunes" mais pas seulement, vous ne répondez à aucune revendication dont celles des salariés, des retraités, des jeunes à l'école, des chômeurs etc. Vous monologuez comme si vous étiez les seuls à détenir la vérité. Vous êtes persuadés que nous n'avons rien compris, car c'est bien connu le peuple est ignare, bête, fainéant, ivrogne... et donc vous répétez en boucle que si vous cassez notre système social c'est pour le bien du peuple. Et si vous favorisez les riches, le peuple en récoltera les fruits dans quelques années... vous pensez que le peuple croit toujours à l'effet de ruissellement. Vous ne vous rendez pas compte que nous ne voulons plus nous épuiser à négocier la grosseurs des miettes... nous voulons tout le gâteau.
Vous avez touchez au balancier social qui maintenait le pays en équilibre... et voilà la catastrophe qui arrive.
Voulez-vous que tout cela cesse ? C'est simple, obligez les patrons à une augmentation des salaires de 30%, portez le Smic à 1.800 euros, revalorisez les retraites en les indexant sur le coût de la vie, rétablissez l'ISF, arrêtez de verser le CICE etc... 
Et vous verrez, les "gilets jaunes" rentreront chez eux car ils ont autre chose à faire que de se peler sur les Rond-points et venir respirer les gaz lacrymo sur les Champs Elysées... et les travailleurs reprendront leur boulot, car la grève n'est pas un plaisir... ils aiment travailler. Ils aiment leur travail mais ils aiment aussi que vous respectiez leur dignité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article