Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

05-01-19- PACTE MIGRATOIRE SELON LE PTB

 

Photo : Gustave Deghilage/Flickr

Pacte migratoire : la position du PTB

 

7 Décembre 2018

auteur: 

Max Vancauwenberge

Le Pacte de l'Onu sur les migrations n'est pas un Pacte « frontières ouvertes ». Il réaffirme des droits déjà existants et ouvre timidement des pistes pour répondre aux questions des migrations, comme le fait d'agir sur les causes qui poussent des gens à quitter leur pays. Alors pourquoi une telle campagne contre de la part de la N-VA et du Vlaams Belang ? Manipuler le contenu de ce Pacte permet d'amener leur agenda du « diviser pour régner ».

 

S’attaquer aux causes des migrations doit être une priorité

 

Tous les autres partis traditionnels, y compris la N-VA et le Vlaams Belang, ont voté pour bombarder la Libye

En 2011, tous les autres partis traditionnels, y compris la N-VA et le Vlaams Belang d'ailleurs, votaient en faveur des bombardements en Libye. Le PTB était le seul parti à s'y opposer. Le résultat on le connaît : ce pays, qui était l'un des pays les plus développé d'Afrique et qui accueillait d'ailleurs des milliers de réfugiés de ce continent, a sombré. Il est encore aujourd'hui ravagé par la guerre et partagé entre bandes armées rivales et différentes autorités autoproclamées du pays.

 

Trois ans plus tard, ces mêmes partis envoyaient nos F-16 bombarder en Irak. Theo Francken (N-VA) et Filip Dewinter (VB) fanfaronnaient. Les interventions militaires occidentales dans le Moyen Orient n'ont pourtant amené que du chaos et envoyé des millions de gens sur les routes de l'exil. Le PTB était à nouveau seul à dénoncer ces bombardements.

Pour le PTB, il ne peut y avoir de solution aux crises migratoires que si nous nous attaquons aux causes : les guerres menées par la Belgique et ses alliés, les traités de commerce en faveur des multinationales européennes qui détruisent l’économie locale en Afrique, le réchauffement climatique dont les multinationales occidentales sont les principales responsables.

 

Le Pacte ouvre au moins le débat sur les causes des migrations

S'attaquer aux causes est pourtant le grand tabou du débat politique sur les migrations. Tabou que ni la N-VA ni le VB ne veulent lever car cela remettrait en question leur participation aux guerres de l'OTAN, leur manque d'ambition pour faire face au dérèglement climatique ...

 

s

Vous pourrez lire la suite de cet article sur le site du PTB

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article