Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

13-12-18- COMPLOTISME ET OPPORTUNISME NE SONT PAS IDENTIQUES

La permanence de la crise, de la révolte des gilets jaunes face à une situation sociale explosive qui date de nombreuses années gène le gouvernement de droite de Monsieur Macron.

 Il vient d'accepter de répondre à certaines revendications plutôt selon moi mineures et voudrait que cela s'arrête pour débuter des négociations traditionnelles à l'usure.

Dimanche dernier à travers les Média souvent complices et les conseils des ministres et des parlementaires liés au pouvoir il a tout fait, une campagne lourde de menaces de morts pour convaincre les gilets jaunes de renoncer à monter à Paris ou ailleurs d'ailleurs.

.Les résultats  de cette campagne d'intimidation ont été manifestement trop faibles.

Cette semaine, un attentat, un vrai attentat meurtrier a frappé Strasbourg et je ne crois en rien qu'il soit lié de près ou de loin au gouvernement et à ses partisans.

Mais la volonté de Monsieur Macron & Cie de mettre fin au mouvement spontané et non déclaré des gilets jaunes, persiste bien sûr et qui pense que  ce vrai drame va dissuader les prétendus "progressistes" de tenter de stopper un mouvement social plus que gênant pour que le quinquennat puisse se poursuivre selon ses projets.

Cet opportunisme qui n'a rien à voir avec le complotisme était prévisible et nous le voyons à l'oeuvre dans les communications ministérielle avec l'appui manifeste des medias qui ne laissent plus s'exprimer que les gilets jaunes déconseillant l'acte V des Gilets jaunes et surtout une nouvelle manifestation à Paris.

Devant cet effet d'aubaine, c'est aux Gilets jaunes de décider souverainement et non à Monsieur Philippe ou Europe 1.

Pour en revenir à l'immobilisme idéologique du gouvernement français, il suffit de comparer l'augmentation du SMIC en Espagne 22 % décidée par un vrai gouvernement de gauche face à des impossibilités affirmées de façon gratuite par une Ministre du Travail réactionnaire.

Oui, il y a eu un vrai attentat à Strasbourg et le gouvernement n'y est pour rien, Oui aussi, il est très tenté d'utiliser ce vrai événement pour atteindre son but depuis quelques semaines.

C'est à l'ensemble des gilets jaunes de se décider et non au Pouvoir ni aux Medias.

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article