Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 

  • delicious
  • google
  • printer
  • technorati
  • yahoobookmarks

Droits de l’Homme” se meurent, Vive “le Sécuritaire”!

Dès que les guerres coloniales ont cessé avec la victoire des mouvements de libération, après que les troupes nord-américaines aient été jetées hors du Vietnam, les idéologues au service des dominants, suivis avec enthousiasme par leurs États, ont “redécouvert” les Droits de l’Homme en les instrumentalisant contre le communisme et les carences démocratiques des États qui l’incarnaient. Tournant la page des tortures et des massacres pratiquées dans les ex-colonies et au Vietnam, les puissances occidentales sont passées à l’offensive, sans le moindre complexe, au nom de “La Liberté”, dont elles se sont proclamées les champions !

 

Durant plusieurs décennies, toute la vie politique était passée au crible des droits de l’Homme : devenaient indignes ceux qui ne s’alignaient pas sur l’hypocrisie et les impostures des puissants dont l’indifférence à la misère du monde demeurait néanmoins parfaitement stable.

Depuis peu, un nouveau virage a été pris. La question des droits de l’Homme n’est plus prioritaire; elle est renvoyée dans les “poubelles de l’Histoire” occidentale – d’autres impostures ont débuté -.

Pourquoi le “sécuritaire” a pris la place des Droits de l’Homme, l’État “fort” et non plus la Démocratie et la glorification de la “société civile” et des ONG ? Parce que le terrorisme des fascistes “islamistes” a donné l’occasion de virer de bord en justifiant un autoritarisme grandissant : le “cadeau” politique des islamistes avec lesquels les États-Unis ont été longtemps très complaisants permet à l’Occident de, à nouveau, se présenter comme défenseur de la Civilisation, et de l’identité nationale contre toutes les menaces, y compris celles qui n’ont rien à voir avec l’Islam, c’est-à-dire les Russes, les Chinois, les Vénézuéliens, les Boliviens, etc …

C’est que l’État occidental, pour assurer la défense et la promotion du capitalisme financiarisé, a besoin de se préparer, non pas à un renouveau terroriste lié à l’arrivée des migrants, mais à d’éventuels mouvements populaires contestant enfin un chômage de masse, une précarité généralisée, la liquidation des services publics et de la protection sociale, une déprédation culturelle, une perte de sens de toutes les activités humaines autre que celui de la recherche de l’argent.....

VOUS POUVEZ LIRE L'INTEGRALITE DE CET ARTICLE SUR LE SITE D'INVESTIG'ACTION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article