Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

APPAREMMENT DE TRES BONS AMIS COMPLICES

APPAREMMENT DE TRES BONS AMIS COMPLICES

Interrogé par des journalistes sur l'invitation d'un ministre allemand de renoncer à vendre des armes à l'Arabie Saoudite tant que celle ci-nie l'évidence, le président Macron s'est énervé en refusant de répondre, ce qui revient à décliner pratiquement la suggestion du Ministre Allemand.

Déjà Macron avait affirmé que la France n'intervenait nullement dans la guerre civile du Yemen, en dépit des armes fournies à l'Arabie esclavagiste. Aujourd'hui le crime monstrueux d'état provoque certes la condamnation verbale de "JUPITER" mais il n'est pas question pour lui comme pour Trump de traduire cette condamnation en boycott ou conditions pour continuer à livrer des armes à cet état qui bafoue tous les jours les droits de l'homme.

Cet incident honteux montre bien le vrai rapport entre Macron, les droits de l'homme de l'argent. L'argent à ses yeux est roi et seules des paroles inefficaces ont dans cette affaire été adressées à un pouvoir criminel.

Je le répète, nous avons le droit de nous plaindre, nous les retraités malmenés sans aucun dialogue par ce banquier assuér lui de toucher à vie un salaire exorbitant , ce qui ne le gène nullement, le droit aussi de critiquement vertement une politique qui déshonore la France.

Sauver peut-être la vie de milliers d'enfants et cessant ses livraisons d'armes à des assassins ne l'intéresse guère apparemment.

Ce sont des arguments dont il faudra tenir compte lors des prochaines élections électorales.

Yvan Balchoy

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article