Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Oui, je sais, c'est à la mode de ne parler du Vénézuéla qu'à partir de ses opposants dont on sait pourtant que la violence fait partie de leur opposition à un pouvoir que le peuple jusqu'à présent n'a pas désavoué.

Vous a-t-on déjà dit à Europe 1, RTL ou Franc Inter qu'à Caracas le métro est gratuit et beaucoup d'autres biens utiles avant tout au petit peuple.

Aujourd'hui l'Argentine semble hélas elle aussi, sans le boycott américain, sombrer dans la dépréciation de sa monnaie. Ce n'est pas du à son "communisme" puisque le pays est gouverne sous la férule injuste du capitalisme.

L'Amérique, sous Trump, qui avec Nétavoyou  vole et assassine les Palestiniens sur leur propre terre, l'Amérique qui, coupable du probablement le plus grand génocide de l'histoire des hommes, veut façonner le monde entier à partir de ses propres intérêts, à partir de sa loi abjecte d'exterritorialité qu'il est temps de rejeter ainsi que de mettre en faillite le dollar cette monnaie qui asservit les nations de notre terre  sous la coupe du bouffon qui, minoritaire dans les dernières présidentielles, ridiculise chaque jour davantage l'Etat pour lequel Lincoln, un vrai homme lui, sacrifia sa vie.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article