Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

08-09-18- UN ARTICLE DU FIGARO QUI EVEILLE LES JUSTES SOUPCONS DES SYNDICATS SUR LA NOMINATION D'UN PDG ETRANGER AU COÛT EXORBITANT  (YB)

 

Les défis du nouveau PDG d'Air France-KLM - Regarder sur Figaro Live

» LIRE AUSSI - Qui est Benjamin Smith, ce Canadien nommé à la tête d'Air France?

Il est «inconcevable que la compagnie Air France, française depuis 1933, tombe dans les mains d'un dirigeant étranger dont la candidature serait poussée par un groupe industriel concurrent», s'insurge la plume de l'intersyndicale. Une parenthèse précise que le groupe concurrent n'est autre que «Delta Airlines pour ne pas le citer...

Entre 3 et 3,25 millions d'euros de rémunération

Benjamin Smith, dépeint comme le cheval de Troie de l'américain Delta, s'en amusera ou mesurera, au contraire, le chemin à parcourir pour remettre le groupe franco-néerlandais en ordre de marche. De son côté, la CFDT d'Air France, qui ne fait pas partie de l'intersyndicale, note que «pour la première fois depuis la création du groupe Air France-KLM, son PDG ne sera ni français ni issu d'Air France. La CFDT sera attentive à ce qu'Air France et ses salariés ne soient pas les perdants de cette nouvelle donne».

(1)(Une fois de plus la CGTD apparaît comme je l'ai connue à la Redoute comme un syndicat devenu hélas non solidaire des ouvriers et employés mais prêt à  beaucoup pour bien s'entendre avec le patron (yvan Balchoy)

» LIRE AUSSI - Air France: la vérité sur le salaire des personnels navigants

L'organisation réformiste attire aussi l'attention sur la rémunération du nouveau patron du groupe, comprise entre 3 et 3,25 millions d'euros par an, variable incluse: «Si l'information est confirmée et, même si le niveau de rémunération accordé au nouveau PDG du groupe est conforme à ceux observés dans l'industrie du transport aérien, il représente près du triple de la rémunération accordée aux précédents PDG.» Un montant, jugé «déraisonnable».

«Nous voulions avoir une personnalité qui a déjà fait ses preuves dans une grande compagnie aérienne»

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie

(2)  (Une telle décision, redevable sûrement plus que partiellement à Macron et à ses carpette Le Maire et Cie du Mouvement RECUL prouve l'injustice foncière qui oppose  aux travailleurs les chef  de meutes riches et millionnaires à défaut d'être milliardaire, le plus à souhaiter pour le faux disciple du grand  philosophe.

Un certain Perry cité par une radio périphérique comme économiste  - pas trouvé sur internet ! approuve ce choix comme étant "conforme au nouveau dieu de notre superficielle intelligentia,", C'est à dire plus de 75 fois le salaire d'une employée de la même société. De pareils salaires ne sont pas légitimes, c'est une forme de vol sociale forcée par les adeptes du libéralisme pur et dur qui ne sont les pirates des temps modernes. Un jour, il faudra faire dégorger ces individus qui se croient des superhommes et ne sont que des goinfres sociaux. Il faut revoir tout à la fois le salaire minimum qui pourrait être doublé en toute justice et baisser les salaires de dirigeants qui sont si excessifs qu'il devraient être réprimés.

Cette nomination montre bien le caractère ultra réactionnaire de Macron et de sa clique a-sociale dont il faut attendre aucun progrès social  réel pour ceux et celles qu'ils considère comme des "Rien".

(Yvan Balchoy)

À l'opposé, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a estimé que le dirigeant d'Air Canada avait un «excellent profil» pour diriger le groupe. Dans un communiqué commun avec la ministre des Transports, Elisabeth Borne, il a salué jeudi soir la nomination de Benjamin Smith, louant son «sens du dialogue» et sa «grande capacité de transformation». «Nous avons toujours dit que nous voulions pour Air France le meilleur dirigeant possible.  Le représentant de l'État au conseil d'administration devait se prononcer en sa faveur jeudi soir.

 

http://www.lefigaro.fr/societes/2018/08/16/20005-20180816ARTFIG00265-l-intersyndicale-s-oppose-a-la-nomination-d-un-etranger-a-la-tete-d-air-france-klm.php

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article