Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

TONY BUSSELEN

TONY BUSSELEN

Voici pourquoi les Occidentaux vont continuer à poursuivre Simone Gbagbo, c'est parce qu'elle veut l'unité de l'Afrique contre l'impérialisme. Voici ses premiers mots quand elle sortait de prison la semaine passée.

"PARDONNONS-NOUS"

« J’ai trouvé les avocats de la partie civile outranciers. J’ai subi humiliation sur humiliation durant ce procès. Mais je suis prête à pardonner. Je pardonne les injures, je pardonne les outrances. Car si on ne pardonne pas, ce pays connaîtra une crise pire que ce que nous avons vécu »

Ceux qui ont le pouvoir aujourd'hui et qui l'utilisent pour affaiblir les autres, doivent savoir que rien n'est éternel sur cette terre. Aujourd'hui vous êtes puissant, mais demain , vous ne le serez plus. En ce moment, vous ferez comment?

Utilisez vos pouvoirs pour combattre les vrais ennemis des malheurs de nos peuples. Ceux qui font tout pour nous diviser afin de mieux nous maintenir dans l'aliénation et dans l'exploitation.

Les opposants ne sont pas ceux qu'il faut abattre à tout prix. Utilisez vos armes contre les impérialistes pilleurs de nos ressources. Et c'est ce que les dirigeants les plus courageux et les plus éclairés font.

Ceux qui croient qu'en affaiblissant les opposants , qu'ils régneront en seul maître et faire de la République ce qu'ils veulent se trompent. Tout finit toujours par nous rattraper.

Courage à tous ceux qui subissent le diktat d'un pouvoir oppresseur. Opposants ou pas, nous sommes tous, les fils et filles d'une même patrie et d'un même continent, L'AFRIQUE. Et c'est ensemble que nous pourrons relever les nombreux défis qui s'imposent à nous."

P.S. D'YVAN BALCHOY

Qui a gagné les élections litigieuses en Côte d'Ivoire. Entre le président actuel Ouattara favorisé alors parce qu'attaché aux institutions internationale impérialistes et le président antérieur Gbagbo, nul ne le saura sans doute avec certitude. Ce qui est sûr, c'est que des massacres furent perpétrés dans les deux camps même si les poursuites internationales se sont limitées pratiquement  au seul camp de Monsieur Gbabgo.

Pour ma part, devant la véhémence certaine des occidentaux à donner la victoire à leur préféré Ouattara plutôt qu'au nationaliste Gbagbo, je pencherais plutôt pour une victoire  potentielle de ce dernier ?

Les deux camps malheureusement, violemment opposés en partie grâce à la France ainsi qu'à certaines institutions internationales,   qui ont plutôt mis de l'huiler sur le feu,  ont du sang sur les mains..

Le tribunal de La Haie, on l'a vu à la suite de l'affaire Bemba, ce Congolais,  qui a passé dix ans en prison pour être acquitté finalement, n'est pas infaillible ni indépendant de toute pression. Les fonctionnaires qui le dirigent ont besoin d'accusés pour continuer à gagner sûrement très bien leur vie. Leur acharnement contre Mme Gbagbo est-il le plus sûr moyen de ramener la paix et la concorde nationale dans ce pays. Je ne le crois pas.

Yvan Balchoy

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article