Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Catégories

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

LULA

LULA

Lula doit être libéré. Voici ce que vient d'ordonner la cour d'appel brésilienne qui s'était saisie de son cas. Une excellente nouvelle alors que l'ex-président et candidat favori des prochaines élections au Brésil, avait été victime avec son parti d'un véritable coup d'Etat de la part de la droite et de l'establishment brésilien.
Pour rappel, lors de sa présidence, il avait lancé de vastes programmes sociaux qui, entre autres, rendaient l'enseignement supérieur plus accessible, amélioraient le logement des Brésiliens les plus pauvres, procuraient des vaccins à des dizaines de millions de personnes et ont permis au Brésil de traverser la crise du crédit sans grands dégâts.
Il a été aussi l'un des artisans, avec Chavez, du virage à gauche de l'Amérique latine au début des années 2000. C'est pour cela que, tout comme les héritiers de Chavez, tout est fait dans son pays et depuis l'étranger pour l'écarter.
C'est donc une excellente nouvelle que celle de sa libération. D'autant qu'elle tombe en même temps que la victoire historique de Andres Manuel Lopez Obrador, le candidat de gauche, lors de la toute récente élection présidentielle au Mexique.
Esperons que celle-puisse contribuer à relancer une dynamique de résistance aux politiques néolibérales et à l'impérialisme dans la région!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’aimeAfficher plus de réactions

CommenterPartager

56Jean Pestieau, Yves Malisse et 54 autres personnes

12 partages

NOTE D'YVAN BALCHOY

La défaite footballistique du Brésil face à la petite Belgique est certes dure à digérer pour le peuple Brésilien. Elle aura au moins le mérite d'empêcher Temer,  d'exploiter un succès sportif pour continuer ses malversations politiques.

N'oublions pas que Temer n'est qu'un politicien véreux qui a trahi la démocratie en faisant, sans vergogne, comme disait notre regretté Brassens, arrêter le gênant Lula, qui avait fait sortir de la pauvreté des millions de Brésiliens, péché mortel pour un représentant de la caste des plus i puissants dans ce grand pays d'Amérique latine.

Lula, libéré ou emprisonné a beaucoup de chance de triompher aux prochaines élections présidentielles, c'est un espoir majeur et plus important, je crois, qu'un match de football pour le bonheur du peuple brésilien.

Yvan Balchoy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article