Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

10-06-22- LES POLICIERS COMME CHACUN DE NOUS SONT CAPABLES DU MIEUX OU DU PIRE
10-06-22- LES POLICIERS COMME CHACUN DE NOUS SONT CAPABLES DU MIEUX OU DU PIRE

Dimanche dernier, en voiture, dans une capitale, très empaquetée par les vingt km de Bruxelles, cherchant mon chemin, je découvre une voiture de police. A l'intérieur un policière seule qui n'a pas l'air d'être très occupée.

Je lui demande si elle peut me diriger vers la chaussée de Wavre. Elle refuse de me répondre, prétendant ne pas connaître Bruxelles avec un dédain bien visible.

Pourtant le service que je demande à cette dame n'est pas incongru, elle est payée, en partie par moi pour me le rendre.

De pareilles attitudes, pas si rares que ça mais heureusement loin d'être générales explique le hiatus qui sépare beaucoup de policiers qui se croient sortis de la cuisse de Jupiter alors qu'ils sont aussi au service du peuple.

Par ailleurs,j' ai apprécié le "mea culpa" du policier qui reconnaissant le rôle de victimes des parents de Mawda a  tenté d'expliquer son désastreux et (pour moi en tout cas criminel) tir.

Nous ne saurons jamais s'il a tiré sur ordre venu d'en haut (ce qui ne m'étonnerait pas étant donné certains partis au gouvernement; en ce cas  la responsabilité des autorités serait écrasante car la camionnette en fuite avait clairement montré qu'il y avait des enfants dans le véhicule, information devant être  transmise au moins au supérieur des policiers..

Dans le crime commis contre Semira Adamu, le ministre qui occupe la place  de l'actuel jambon avait démissionné. Il avait ( Tobbak pour le citer !) un sens de l'honneur qui manifestement fait défaut à l'hôte actuel du Ministère de l’intérieur.

Ce qui s'est passé ensuite  à Liège est aussi horrible. Bien sûr  ces deux policières  faisant leur dur métier en rue et attaqués par un lâche détraqué religieux? sont comme la petite Mawda des victimes de l'inhumanité  de nos sociétés. Elles ont été assassinés  comme policières  au service de la population et j'espère qu'elle et leur famille se verront reconnaître la gratitude et l'aide mérités en notre société..

Je pense que le minimum du minimum que doit aux parents de Mawda notre premier Ministre est de leur permettre de vivre avec nous comme des frères et soeurs en citoyenneté.

Mon dernier espoir, un sursaut d'honneur de certaines autorités qui démissionnent  demain par respect de leur mission !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article