Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

 
 
 
 
 
 

Les travailleurs et les pauvres obligés de quitter Bruxelles? on dirait que ca arrange la ministre du logement Fremault. C'est ce qu'on peut déduire de la réponse de la ministre à Mathilde El Bakri, en Commission Logement aujourd'hui. "La réponse de la ministre Céline Frémault à l'étude publiée par Brussels Studies qui montre que les classes populaires aussi sont forcés de quitter Bruxelles?
1/ Les classes populaires, ça ne veut rien dire
2/ Les prix des loyers n'ont pas augmenté ces trois dernières années
C'est sûr qu'avec un salaire de ministre c'est dur de se rendre à l'évidence que la plupart des ménages bruxellois doivent consacrer plus de la moitié de leurs revenus pour se loger. Et sur l'augmentation des loyers: même s'il y a une légère stagnation: les prix ont augmenté de plus de 20% en plus du coût de la vie ces 10 dernières années.
C'est pas pour rien que 32% des ménages qui quittent Bruxelles sont issus des classes populaires:
- Instabilité d'emploi et salariale
- Hausse structurelle des coûts du logements
- Insuffisance de logements sociaux (7,2%) qui force la plupart des ménages à se loger sur le marché locatif privé.
Aujourd'hui, les politiques mises en place par le gouvernement bruxellois ne font qu'accentuer ce phénomène.
Une politique qui déroule le tapis rouge aux promoteurs immobiliers qui mettent en location du logement de luxe et qui a abandonné tout objectif en termes de création de logements sociaux de qualité.
Une étude qui montre que la politique de la ville n'est pas neutre mais sert les intérêts d'un petit groupe: ceux du géants du béton qui voient le logement comme une source de profits."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

sylvain meriaux 04/05/2018 10:17

une joie demeure dans la tradition de réaliser un projet ce que je trouve bien c'est de savoir que tout est mis dans la qualité qui ouvre un débat dans lequel je comprends comment on arrive à produire un premier bain qui ne peut pas avoir d'autre condition que celle de la mer