Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

Je me rappelle une émission où un cheminot défendait avec courage et lucidité le combat de ces collègues de travail face à quatre économiste ou selon moi pseudo-économistes mais vrais défendeurs de l'idéologie des phallocrates qui nous gouvernent.

A ce cheminot, qui faisait remarquer l'absence d'équité d'un tel échange, le meneur de jeu répliquait en prétendant, à faux bien sûr, qu'on lui donnait la parole autant que les autres intervenants.

Hier soir, pour juger globalement de la politique de Macron, de nouveau quatre ou cinq.intervenants, défendant chacun à sa manière la réforme ou la révolution de l'ancien banquier de Rothschild.Un "journaliste" "en marche" eut ainsi l'occasion de développer la défense de ce mouvement, officiellement ni de droite ni de gauche, mais dans ses actions tout dévoué au bien être de la classe la plus riche de la société.

La plupart de ces représentants d'un capitalisme plus ou moins masqué s’appuient sur leurs sondages, officiellement présentés comme objectifs, alors que payés le plus souvent par des partisans de l'ordre Macronien.

Qui croira que ces instituts de sondages sont indifférents aux orientations politiques de ceux qui les rétribuent.Sans doute n ne vont-ils pas inverser complètement le résultat chiffré de leurs recherches mais l'interprétation des résultats est trop souvent orientée pour faire plaisir ou ne pas trop mécontenter leur commanditaire.

A nous d'être vigilants, puisque dans notre société capitaliste, les médias libres ou opposés à la main mise de l'argent sur les affaires, sont condamnés à vivoter financièrement comme le journal l'humanité, tellement limité dans sa présentation si on le compare au Figaro qui, lui,  nous vomit pourtant ses mensonges tout au long de ses très nombreuses pages.

N'ayons pas peur d'écouter Europe 1 ou RTL, de lire le Figaro en n'oubliant pas le mensonge permanent et essentiel qu'ils tentent de nous faire ingurgiter pour nous faire oublier qu'ils sont au service exclusifs de la classe exploitatrice.du peuple.

Yvan Balchoy

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article