Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

16-04-18 - MESSAGE DE JAZNNA JIHAD, JOURNALISTE DE 11 ANS DEPUIS LA PALESTINE OCCUPEE (COCOMAGNAVILLE)
Message de Janna Jihad, journaliste de 11 ans depuis la Palestine occupée

Publié le 18 Janvier 2018

Je suis une fille qui a quelque chose à dire.
J'aime le journalisme parce que je peux transmettre mon message parfaitement et honnêtement.
Août 2010 : "Je suis une petite fille qui aime jouer, mais pourquoi ne me laissent-ils pas jouer ?

Octobre 2014 : " Comme vous pouvez le voir, les soldats sont entrés par effraction dans notre village, nous ont tiré dessus et ont lancé des bombes lacrymogènes."

Décembre 2017 : "Après la sinistre décision de Trump, les forces d'Israël sont entrés par effraction dans les villages et nous ont dispersés".

Je m'appelle Jenna Jihad, j'ai onze ans et je suis la plus jeune journaliste du monde.

Je lis beaucoup et je vois beaucoup de nouvelles sur ce qui se passe sur la situation en Palestine. 

 J'ai commencé à faire des reportages quand j'avais 7 ans. J'ai vu qu'il n'y avait pas assez de journalistes pour couvrir ce qui se passe en Palestine.

Puis je me suis dit:"Je dois être cette journaliste et la voix des garçons et des filles de Palestine.

Je crois qu'en tant qu'enfants palestiniens, nous n'avons pas d'enfance à cause de cette occupation.

Je l'ai vécu dans ma propre chair quand ils sont venus pour arrêter et tuer mon oncle à côté de moi.

 J'ai vu le sang dans la rue.

J'ai aussi vu comment ils ont blessé mes amis, comment ils les ont arrêtés, même étant enfants.


Je suis une fille qui a quelque chose à dire.

J'aime le journalisme parce que je peux transmettre mon message parfaitement et honnêtement.

Ma caméra est mon arme de vérité.

Donnez-nous une chance.

Nous voulons que tout le monde soutienne Ahed Tamimi parce que les forces et les soldats israéliens sont venus il y a quatre jours et l'ont arrêtée chez elle.

Dans 10 ans, je me vois comme un journaliste à succès étudiant à l'Université de Harvard, couvrant ce qui se passe ici, bien sûr la Palestine sera libre, mais je continuerai à couvrir les enfants qui souffrent comme nous, nous souffrons.

Janna Jihad Palestine, Nabi Saleh.

C'est d'ici que nous envoyons notre message, un message de fierté, de solidarité et de survie.

De Nabi Saleh, je suis Janna Jihad, Palestine occupée.

Traduction depuis l'espagnol de cette vidéo, pour ceux qui ne parlent ni anglais ni espagnol.
Un beau message d'une petite fille pas comme les autres, qu"il faut aider à partager.

http://cocomagnanville.over-blog.com/2018/01/message-de-janna-jihad-journaliste-de-11-ans-depuis-la-palestine-occupee.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article