Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

N O N . . .   O U I . . .


Non !  Tu n'es pas ma femme,
Partie de mon patrimoine,
Même si ta bouleversante féminité m'enflamme
Sans que tu ne perdes rien de ton âme.

Non ! Je n'ai pas envie de t'épouser,
Tant pis pour mon maire ou mon curé !
Je voudrais seulement que ton ombre
Epouse la mienne à chaque seconde.

Non ! Tu n'es pas ma maîtresse,
Cajolée en cachette,
De plus en plus je voudrais crier à tue-tête
Que je me sens tien sans faiblesse.

Oui ! Je suis fier d'être ton ami
Des jours gais, des jours gris
En te redonnant confiance
Les jours où la vie te fait violence.

Oui ! Tu es ma mie,
Sur qui je m'appuie
Dès que l'orage menace
 Ou que les tracas s'amassent.

Oui ! Tu es bien ma muse
Et moi, j'espère, celui qui t'amuse.
Ensemble faisons de nos vies  un poème
Sur un air de fête, ponctué de "Je t'aime".

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article