Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par YVAN BALCHOY

HONTEUX ! SPINETTA APRES AVOIR BIEN PROFITE DE SON STATUT DE HAUT FONCTION VEUT S'ATTAQUER AUX PETITS AVENTAGES

HONTEUX ! SPINETTA APRES AVOIR BIEN PROFITE DE SON STATUT DE HAUT FONCTION VEUT S'ATTAQUER AUX PETITS AVENTAGES

Fermer des milliers de kilomètres de petites lignes

Selon Jean-Cyril Spinetta, les lignes les moins circulées du réseau coûtent très cher à entretenir alors qu'elles ne voient passer que 2 % des voyageurs. Sur ces lignes, « chaque kilomètre parcouru par un voyageur coûte 1 euro à la collectivité », a-t-il calculé. Il recommande donc un audit ligne par ligne : « L'économie liée à la fermeture des petites lignes pour le système s'élèverait a minima à 1,2 milliard d'euros annuels (500 millions d'euros sur l'infrastructure et 700 millions sur l'exploitation des trains) ».

· Revoir à la baisse le nombre de dessertes TGV

Le rapport ne préconise pas de réduire drastiquement le nombre de gares desservies par le TGV, en limitant son exploitation aux seules lignes à grande vitesse : « Ce modèle d'exploitation très séduisant en théorie est donc très difficile à mettre en oeuvre dans la réalité. » Le texte estime toutefois que « des optimisations à la marge sont possibles, lorsque les flux de voyageurs sont faibles ». Le TGV dessert aujourd'hui plus de 200 gares.

·L'ECHO.FR

P.S. D'YVAN BALCHOY

LA possibilité VIA OUIGO de voyage de Lille a Marseille pour 10 euros étrangle d'indignation ce profiteur du travail des autres qui, ça ne m'étonnerait pas, voyage par rail ou par air aux frais de la princesse ! Un rapport tout juste bon pour la poubelle. Pourquoi ne pas interroger aussi les cheminots pour améliorer la SNCF.

Pour les paysans un bus qui mettra une heure pour faire 20 KM remplacera des trains régionaux plus remplis qu'il ne le dit mais qui ne seront jamais bien sûr le métro de Paris. C'est, à mon avis ces experts libéraux (c'est à dire accaparant pour eux la liberté en en privant le plus grand nombre dont le Président Macron a déjà nommé le peu d'importance : des "RIENS" qui coûtent trop cher à la collectivité française. Pourtant on sait qu'un % des privilégiés de notre terre  possède plus de 33 % des richesses du monde. Spinetta ne s'intéresse à ce scandale  ni aux milliers de gens et de familles qui, sous Macron, dorment encore dans la rue !

Monsieur Spinetta parle de cout kilométrique mais la privatisation anglaise nous  ferait plutôt penser à un coût en vies humaines.

L'économie, science particulièrement inexacte, sauf a créer des inégalités scandaleuses et des profits pour un tout petit nombre de pseudo-experts, veut détruire cette solidarité entre travailleurs, pensionnes et responsables si bien organisée à la fin de la dernière guerre mondiale; ils parlent d'une équité qui est tout le contraire de l'égalité surtout au plan financier. Le salaire exorbitant de Monsieur Spinetta est "correct" compte tenu du ieu MARCHE mais le mini-revenu d'un cheminot qui trime sur les voies par tous les temps  est exorbitant. C'est le monde de Macron, le monde à l'envers !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article