Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

QUI SONT LES VRAIS PROFITEURS ET FENEANTS DANS LA DROITE FRANCAISE DONT FAIT PARTIE VOTRE PARTI ET SES ALLIES , MONSIEUR MACRON !
David Pestieau Bis

· 

" Monsieur Macron, les «fainéants» vont vous répondre!" titre l'Huma. Macron a été élu il y a trois mois, aujourd'hui il bat les records d'impopularité et ce mardi, c'est la première grande journée d'action contre la loi Travail XXL de Macron en France.
Vendredi, il s'est tainsi adressé à ceux qui s'opposent à son projet de casse du Code du travail: «Je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes.» Parce ce que la barque n'était sans doute pas assez ch...

Afficher la suite

" Monsieur Macron, les «fainéants» vont vous répondre!" titre l'Huma. Macron a été élu il y a trois mois, aujourd'hui il bat les records d'impopularité et ce mardi, c'est la première grande journée d'action contre la loi Travail XXL de Macron en France.
Vendredi, il s'est tainsi adressé à ceux qui s'opposent à son projet de casse du Code du travail: «Je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes.» Parce ce que la barque n'était sans doute pas assez chargée, il a dans la foulée qualifié ceux qui s'apprêtent à manifester d'«égoïstes» et de «pessimistes». Depuis, la polémique ne désenfle pas. 
"Car, qui sont les « fainéants », entre d'un côté les millions de travailleurs précaires, les smicards et ceux qui refusent de le devenir, et de l'autre ceux qui, comme la ministre du Travail, Muriel Pénicaud (ex-DRH chez Danone), gagnent un million d'euros en une seule journée, en vendant des actions qui remontent à la suite de la suppression de 900 emplois chez Danone? Qui sont les « cyniques», entre ceux qui se mobilisent pour des conditions de travail dignes, et ceux qui, comme Emmanuel Macron, expliquent qu'il vaut mieux être chauffeur Uber plutôt que dealer, et considèrent que les protections salariales sont des freins à l'embauche ? Qui sont les « extrêmes », entre ceux qui défendent que la loi doit garantir un socle de droits communs, et ceux qui insistent pour individualiser et fragiliser la situation de chaque travailleur?
Qui sont les « égoïstes », entre ceux qui prônent le partage des richesses et ceux qui n'en ont pas assez quand les dividendes ont atteint un record en 2016, avec 54,3 milliards d'euros versés aux actionnaires en France ? Qui sont les « pessimistes », enfin, entre ceux qui pensent qque la conquête de nouveaux droits est possible et ceux qui ne voient pour seul horizon qu'un nivellement vers le très bas, voire l'inexistant, des droits et des réglementations ?" (L'Huma, 12 septembre) 
#onlacherien #solidarité

 

 


 

 

 

 

 

QUI SONT LES VRAIS PROFITEURS ET FENEANTS DANS LA DROITE FRANCAISE DONT FAIT PARTIE VOTRE PARTI ET SES ALLIES , MONSIEUR MACRON !

P.C. D'YVAN BALCHOY

Jour après jour, Macron dévoile son vrai visage, sa vraie ambition, son vrai projet : réaliser tout ce que le MEDEF réclame depuis des lustres et que jusqu'ici la droite la plus rétrograde n'a pas oser imposer.

A partir du moment où il ose attenter à la fraternité, la liberté et l'égalité des français, sa fonction, malgré son élection survenue à partir d'un petit 15 %, grossi artificiellement par les abstentionnistes et l'ambition folle de Fillon pourrait cesser de rester légitime.

Elle pourrait tomber demain non sous la pression de forces révolutionnaires violentes mais comme un fruit pourri finit par se détacher de l'arbre. Rappelons-nous la fin de la qutrième république  sous la pression de la guerre d'Algérie.

 

Méfie-toi, Macron, ton ni droite ni gauche, devient chaque jour un peu plus, la barre toute à la droite la plus rétrograde La majorité des français le comprend un peu plus chaque jour... !

 

Yvan Balchoy

Commenter cet article