Catégories

Publié par YVAN BALCHOY

Merci, cher Francis, de nous partager ton paradis qui, malgré ses épines, demeure une rose magnifique.

Commenter cet article